Parakou/Budget primitif 2017 : 2 milliards 700 millions votés

Parakou/Budget primitif 2017 : 2 milliards 700 millions votés

0
PARTAGER

Le budget exercice 2017 de la commune de Parakou est équilibré en recettes et en dépenses à 2 milliards 739 millions 664 mille 996 FCFA. Tel est le budget primitif de la commune de Parakou qui a été présenté aux conseillers municipaux et voté par 24 conseillers sur les 25 et une abstention. C’est un budget qui a connu une baisse de plus de 674 millions, soit environ 19,75% par rapport au budget primitif de l’année 2016. Selon le premier adjoint au maire Chabi Mama Ibrahim, il a été tenu compte du contexte économique morose actuel dans l’élaboration de ce budget qui se veut réaliste. C’est surtout le taux réel de réalisation du budget 2016 qui a soutenu le montant du budget primitif 2017 de la commune de Parakou. La baisse du budget n’enlève en rien à son caractère réaliste, c’est pourquoi le PAM de Parakou demande à la population de retrousser les manches pour l’atteinte des résultats probants. Il n’a pas manqué de rassurer les populations de ce que le collectif budgétaire devrait permettre de remonter le montant du budget. Ce budget tel que voté doit permettre à l’exécutif la réalisation des infrastructures sociocommunautaires pour le développement des populations.

Outre l’étude et l’adoption du budget primitif et du plan annuel d’investissement de l’année 2017, plusieurs autres points étaient inscrits à l’ordre du jour de cette session. Il s’agit de l’étude et l’adoption du compte rendu de la session extraordinaire du 10 Octobre 2016 ; compte rendu des activités du maire de la période du 07 Octobre au 25 Novembre 2016 ; étude d’une requête de financement du projet d’adressage de la ville de Parakou à l’AFD; communication relative au projet de réforme des véhicules et engins usagés de la mairie ; désignation des membres de la commission des affaires économiques et financières ; installation des conseils de quartiers conformément à l’arrêt de la Cour Suprême ; titrisation des dettes de la mairie ; recrutement du personnel qualifié au profit de la maire et les divers. Pour ces différents points ci-dessus, le quitus a été donné au maire Charles Toko mis à part le point relatif à l’installation des conseils de quartiers. Dans les divers des sujets relatifs à la stratégie de la mobilisation des ressources et la formation des cadres de la commune ont été évoqués.

Marx CODJO (BrBorgou-Alibori)


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE