Parakou : Jean-Claude Houssou au contact des difficultés d’accès à l’eau et...

Parakou : Jean-Claude Houssou au contact des difficultés d’accès à l’eau et à l’énergie

1
PARTAGER

Le ministre de l’Energie et de l’Eau poursuit une tournée nationale depuis quelques jours. Après avoir sillonné le sud du pays en allant notamment sur le poste d’interconnexion à Sakété, Jean Claude Houssou a mis le cap sur le septentrion. Ce vendredi 1er juillet, il était à Parakou où les autorités de la cité des Kobourou lui ont fait un tableau des difficultés rencontrées dans la distribution de l’eau et de l’énergie électrique.

"Nous avons un réseau qui est certainement vétuste, qui n’arrive plus vraiment à donner l’eau aux populations tant en terme de qualité qu’en terme de quantité. La question de l’énergie se pose aussi avec beaucoup de douleurs pour les populations", a expliqué le maire de Parakou, Souradjou Karim.

A Parakou, les infrastructures de traitement et de distribution de l’eau sont vétustes, a reconnu le directeur général de la Société nationale des eaux du Bénin. Les installations utilisées datent de 1975, a dit David Babalola. Mais il a aussi assuré que de nouveaux ouvrages ont été construits pour faciliter le traitement et la distribution de l’eau aux populations.

La production et la distribution de l’énergie électrique connaît également son lot de difficultés. Celles-ci sont relatives à l’absence de synchronisation entre les structures en charge de la production, notamment la Communauté électrique du Bénin, et l’entreprise MR International qui loue des groupes à la Société béninoise d’énergie électirque (Sbee), chargée de la distribution.

Pour le ministre de l’Energie, des solutions vont être apportées à chacune des difficultés suivant le rythme adapté. "Même si tout n’est pas possible ici et maintenant, il y aura des choses qu’on peut faire très rapidement, il y aura d’autres qui nécessiteront peut-être plus de moyens et de temps par rapport à la mise en oeuvre technique (...) mais l’engagement est là, la volonté est là", a rassuré Jean-Claude Houssou.

Mais avant de prendre congé de ses hôtes, Jean-Claude Houssou les a exhortés à considérer l’intérêt général comme premier objectif. "Il faut que les gens sachent qu’il y a un objectif fédérateur qui est de faire en sorte que nos concitoyens puissent être alimentés en temps et en heure. Et ça doit être au dessus de toutes considérations", a martelé le ministre.

Maurice Thantan (@seigla)

aCotonou

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE