Paiement des fonds coton dans la Zone Sud – centre : L’ONS...

Paiement des fonds coton dans la Zone Sud – centre : L’ONS exerce un suivi opérationnel pour le bon déroulement

0
PARTAGER

Lancées depuis le mardi 12 janvier à Banikoara, les opérations de paiement des fonds coton aux producteurs se poursuivent sur toute l’étendue du territoire nationale. Et pour lever diligemment les obstacles qui pourraient entraver le bon déroulement du paiement desdits fonds aux cotoncuteurs, L’Office National de Soutien des revenus agricoles a effectué le mardi 23 février dernier, une évaluation à mi-parcours des opérations. C’était à travers un atelier de validation qui a eu pour cadre l’hôtel F&F de Savalou.

Apprécier le niveau de mise en œuvre des opérations de paiement des fonds coton et apporter des solutions face aux difficultés rencontrées, tels sont les objectifs de l’atelier initié par l’ONS et qui a réuni à l’hôtel F&F de Savalou, l’ensemble des acteurs impliqués dans le processus de paiement des fonds cotons. Des maires des Communes de Savalou, Bantè, Ouèssè, Savè, Glazoué, Dassa, Zogbodomè aux promoteurs agricoles, en passant par le receveur général des finances Zou-Collines, les cadres de l’ONS, les Responsables du Développement Rural (RDR) et les Receveurs Percepteurs tous ont répondu présent à l’appel du DG Lazare Akomagni pour baliser le terrain au paiement des fonds coton. Au cours de cet atelier, les participants ont suivi deux communications sur la description séquentielle des différentes opérations conduisant au paiement et sur le point des états décadaires élaborés et payés à la date du 25 février 2016.

Dans son allocution de bienvenue, le maire de Savalou Prosper Yaro Irou Kora a invité les cotonculteurs à une prise de conscience par rapport à l’avenir de la filière, car, selon lui, avec le Gouvernement du Président Boni Yayi, le revenu des producteurs de coton a considérablement augmenté. Procédant à l’ouverture des travaux, le directeur de cabinet du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Dr Yacoubou TOURE a retracé le contexte des assises en énumérant une série de tâches sous la responsabilité de l’ONS et qui a commencé sous l’autorité du Ministre Ruffin NANSOUNON depuis le 12 janvier 2016. Cette responsabilité regroupe entre autres, le recrutement et le suivi du tiers détenteur qui a en charge la sécurisation des produits finis, l’établissement des états décadaires de paiement de fonds aux cotonculteurs en collaboration avec la Recette Générale des Finances (RGF) et les Secteurs Communaux de Développement Agricole (SCDA), a-t-il dit. Il a également annoncé que le montant payé ou programmé dans la Zone Sud-Centre est de 383 214 225 FCFA sur un total 673 234 199F. Pour le directeur général de l’ONS Lazare AKOMAGNI, la préoccupation actuelle de sa structure après cette étape, reste l’évacuation rapide du coton graine vers les usines d’égrenage en raison de ses liens avec le paiement des producteurs. En effet, avant l’établissement des états décadaires pour le paiement des producteurs, il faut d’abord faire le point des réceptions à l’usine suite aux évacuations. Il est donc important d’encourager les producteurs à évacuer diligemment le coton graine vers les usines. Vu l’importance de cette séance, elle s’est poursuivi dans les Communes productrices de Zou-Collines en sensibilisation des producteurs.

Cell/Com-ONS

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE