Organe consultatif de la jeunesse : Thomas Singbo porté à la tête...

Organe consultatif de la jeunesse : Thomas Singbo porté à la tête du Bureau exécutif

0
PARTAGER

L’Organe consultatif de la jeunesse (Ocj) a procédé au renouvellement de ses instances de gouvernance, samedi, 23 juillet 2016. C’était à la faveur d’une Assemblée générale élective qui s’est déroulée à l’hôtel Nuffir de Bohicon. Une élection qui a porté à la tête du Bureau exécutif de l’Organe, Thomas Singbo. Le nouveau Président de l’Ocj a pris fonction hier, lundi, 25 juillet 2016.

Après une étape du processus électoral qui a conduit à l’élection des membres des 95 Bureaux Communaux, l’Assemblée générale a permis d’élire les membres du Bureaux Exécutif National ainsi que les Coordonnateurs Départementaux. S’agissant de la course pour le contrôle du Bureau Exécutif National deux listes étaient en compétition : « Talent Plus » conduite par Thomas Singbo et « Jeunesse Capable » d’Ernest Tindo. Au terme d’un processus conduit démocratiquement par la Commission Electorale présidée par Mr Ibrahim Ofangobi, la liste « Talent Plus » a été élue par l’ensemble des délégués présents dans la salle. La liste a obtenue  110 voix sur 116 électeurs dont 3 abstentions. Notons que face au refus de la commission électorale de laisser rentrer, un individu présenté comme Huissier de Justice par la liste « Jeunesse Capable » car ne détenant aucune preuve de sa situation professionnelle, les candidats de la liste « Jeunesse Capable » se sont retirés de la salle avec 5 membres délégués. En effet, Ernest Tindo et ses pairs reprochaient à un membre de la liste « Talents plus » d’avoir fait usage du faux en usurpant du titre d’une Ong à laquelle, il n’appartiendrait pas. Une requête que n’a pu prouver  le camp adverse pour n’avoir pu mettre à la disposition de la commission électorale, des preuves tangibles, un document légal. Prenant service hier à la salle de Conférence de l'Ocj, le bureau entrant dirigé par SINGBO Thomas s’est donné pour vision de faire de cet organe régi par la loi N° 91-007 du 25 Février 1991 portant Charte de la Jeunesse en République du Bénin, une véritable plateforme d’interface et d’émergence de la jeunesse consciente, responsable et engagée pour le développement durable de la jeunesse. Après avoir reconnu la qualité et l’impact des  actions du bureau sortant, Thomas Singbo entend œuvrer à la pérennisation des acquis. "... Notre crédo est l’union de la jeunesse, l’épanouissement de tous et la  transparence au cœur des actions pour un Bénin qui gagne" fit-il savoir. Quant au Président sortant, Damien Owolabi, il a remercié ses collaborateurs pour les progrès réalisés avant la nouvelle équipe à œuvrer davantage pour rehausser l’image de l’institution. Une nouvelle page s'ouvre donc pour la jeunesse béninoise.

Aziz BADAROU


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE