Œuvres sociales au profit des femmes et enfants : La 1ère dame...

Œuvres sociales au profit des femmes et enfants : La 1ère dame s’engage

2
PARTAGER

Depuis le 06 avril 2016, le Bénin n’a pas qu’un nouveau président. Il a aussi une nouvelle Première dame. Et à l’apposée de la précédente Chantal de Souza Yayi, un peu trop timorée, Claudine Gbènagnon Talon tient à marquer son temps. Elle compte mettre sur  pied et cela dans les tout prochains jours, une Fondation qui aura pour principale activité, les œuvres sociales au profit des femmes et des enfants. Selon nos sources, tout est déjà fin prêt pour que la Fondation Claudine Talon soit lancée. Ainsi la Première dame du Bénin mettra ses pas dans ceux de celle qui fut la 1ère dame de l’ère du Renouveau démocratique Rosine Vieyra Soglo avec la Fondation Vidolé. Nul n’ignore que depuis qu’elle n’est plus active sur le terrain, il y a un besoin énorme, un vide que la précédente n’a pas su combler même si ce ne sont pas des initiatives qui ont manqué. Mais à chaque 1ère dame, son tempérament. Claudine Talon n’est pas de nature à rester de marbre face à la misère de ses concitoyens. La Fondation sera donc le canal par lequel elle viendra au secours des âmes en détresse à l’image de son homologue de la Côte d’Ivoire Dominique Ouattara, qui n’hésite pas à faire une levée des fonds au profit des femmes et enfants ivoiriens en situation difficile. C’est avec Rosine Soglo que les Béninois ont su qu’une Première dame pouvait aussi être utile à sa nation grâce aux œuvres caritatives. Depuis, les exemples foisonnent sur le continent. La nouvelle Première dame du Bénin ne tient pas à rester en marge de cet élan de solidarité, expressive de l’amour du prochain. Claudine Talon, en la matière, n’est  d’ailleurs pas à sa première expérience. Plusieurs fois déjà par le passé, elle a sponsorisé sous anonymat de grands spectacles culturels (Ndlr). Vu cet amour qu’elle a pour la chose culturelle, la Fondation Claudine Talon pourrait également étendre ses compétences au développement de la culture béninoise. Les Béninois sont  nostalgiques de cette période où ils pouvaient compter sur la générosité de leur 1ère dame lorsqu’ils traversent des moments difficiles. Et c’est justement ce vide que Claudine Talon veut combler avec sa Fondation afin de renouer avec les bonnes pratiques qui resserrent les liens entre un peuple, son Chef et sa 1ère dame. C’est aussi cela le Nouveau départ.

Bertrand HOUANHO

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

2 COMMENTAIRES

  1. je felicite la premiere dame et salue cette initiative. Mais que cela s etende dans toutes les localites du Benin. Que Dieu l aide bravo a la premiere Dame

  2. Première Dame bienvenue dans tes nouvelles fonctions, il faut qu’elle fasse réellement la différence bonne chance et bon vent avec le vol Air Nouveau Départ de la rupture JL

LAISSER UN COMMENTAIRE