Occupation des alentours des établissements publics : Modeste Toboula donne un ultimatum...

Occupation des alentours des établissements publics : Modeste Toboula donne un ultimatum de 15 jours aux occupants

0
PARTAGER

Le Préfet Modeste Toboula multiplie ses actions dans le cadre de l’assainissement de la ville de Cotonou et l’amélioration des conditions de vie et de travail de ses concitoyens. Dans un communiqué rendu public vendredi 12 Août dernier, le Préfet du département du Littoral Modeste Toboula invite les occupants des abords immédiats des établissements d’enseignements maternels, primaire, secondaires général et technique à les libérer dans les meilleurs délais. Ceci, dans le souci de garantir de meilleures conditions de travail aux apprenants de son territoire et conformément aux dispositions de l’arrêté préfectoral portant expulsion des occupants des alentours et autres emprises des établissements publics d’enseignements maternel, primaire, secondaires général et technique dans le département du Littoral. Selon le même communiqué, ces derniers disposent rigoureusement d’un délai de quinze (15) jours pour se conformer. Passé ce délai, précise le communiqué, les intéressés seront dégagés avec le concours des forces publiques et de la Direction des Services Techniques de la mairie de Cotonou. Par ailleurs, le Préfet appelle au sens de responsabilité des uns et des autres afin d’éviter tout désagrément.

COMMUNIQUE DU PREFET DU DEPARTEMENT DU LITTORAL

Dans le souci de garantir de meilleures conditions de travail aux apprenants de son territoire et conformément aux dispositions de l’arrêté préfectoral portant expulsion des occupants des alentours et autres emprises des établissements publics d’enseignements maternel, primaire, secondaires général et technique dans le département du Littoral, il est fait obligation à toute personne concernée par les dispositions sus-évoquées de libérer dans les meilleurs délais les abords immédiats de ces établissements.

A cet effet, le Préfet du département du Littoral informe les occupants de ces domaines qu’ils disposent rigoureusement de quinze jours à compter du 12 août 2016 pour se conformer. Passé ce délai, les intéressés seront dégagés avec le concours des forces publiques et de la Direction des Services Techniques de la mairie de Cotonou.

Le Préfet passe par le présent avis pour en appeler au sens de responsabilité des uns et des autres afin d’éviter tout désagrément.

Fait à Cotonou, le 12 août 2016

Modeste S. TOBOULA

Benn MICHODIGNI

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE