Nouvelle carte universitaire : l’UN partage la réforme du gouvernement

Nouvelle carte universitaire : l’UN partage la réforme du gouvernement

0
PARTAGER

La nouvelle carte universitaire, objet de polémique depuis sa publication, était au centre de la conférence de presse du député Antoine Kolawolé Idji ce mardi 30 août 2016 à Cotonou. Le Vice-président de la coalition "l'Union fait la Nation" (UN), a approuvé la réforme du gouvernement qui fait passer à quatre les universités publiques au lieu de sept.

La décision du gouvernement de ramener à quatre au lieu de sept le nombre d'universités publiques, a été suivie de contestations dans plusieurs communes du Bénin (Natitingou, Porto-Novo, Kétou,). Des députés, notamment ceux de l'ancienne majorité FCBE et du PRD, ont également sévèrement critiqué la nouvelle carte au point de contraindre la ministre de l'Enseignement supérieur à accepter de soumettre la réforme à un séminaire entre gouvernement et parlement.

Pour Antoine Kolawolé Idji, les réactions contre la nouvelle carte universitaire n'étaient justifiées que par des "considérations tribalistes et régionalistes", ce qu'il condamne :

"Les considérations tribalistes et régionalistes ne doivent pas primer ici. Ce qui doit primer, c'est la question de l'excellence, c'est la question du brassage des populations, c'est la question du brassage de nos jeunes."

Le Vice-président de l'UN estime que le régime de Boni Yayi avait "balkanisé l'enseignement supérieur". "Il faut faire en sorte que nos universités ne soient plus des ghettos régionaux ou communaux, mais qu'elles soient de véritable universités, des centres d'excellence", souhaite Antoine Kolawolé Idji.

 

Vincent Agué

Lire tous nos articles sur le sujet >

 

 

 


ORTB

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE