Naomie Azaria offre des kits scolaires aux orphelins de Péhunco

Naomie Azaria offre des kits scolaires aux orphelins de Péhunco

0
PARTAGER

Naomie Azaria, présidente de l’ONG «Solidarité-Orphelins-Bénin», a offert, lundi, au siège de son ONG sis dans les locaux de l’arrondissement de Péhunco, des kits scolaires aux orphelins de la commune de Péhunco, en présence des tuteurs de ces enfants.

Au total, quatre-vingt-onze (91) enfants orphelins dont 77 en âge d’aller à l’école (04-11 ans) et 14 autres (01-03 ans) ont reçu respectivement des kits scolaires (sacs ; cahiers ;bics et crayons ) et des enveloppes financières des mains de la présidente de l’ONG-Solidarité-Orphelins-Bénin.« L’éducation est le socle de tout développement, c’est pourquoi dans le cadre de ses activités, l’ONG-Solidarité-Orphelins-Bénin, vise à aider les enfants orphelins à aller tous à l’école. Ensemble, œuvrons pour l’éducation de tous ; car nul n’est heureux tout seul », a-t-elle laissé entendre.

Bondé Chabi Médard, porte-parole des tuteurs des orphelins, a remercié la donatrice à travers ses actes combien salutaires dans la société.

Pour lui, celui qui sème de la joie dans les cœurs attristés, seul Dieu le Tout puissant pourra lui rendre au centuple ses bienfaits. Il a profité de l’occasion pour encore demander à la donatrice d’aider ces orphelins à établir leurs actes de naissance. « Qu’on le veuille ou non, grâce à vos actes de donation, vous êtes désormais devenues la maman de tous les orphelins », a-t-il conclu.

Tout en prenant bonne note de ces doléances, Naomie Azaria a promis semer plus de joie comme à l’accoutumée dans les cœurs de ces orphelins lors de la fête de Noel. Elle a par ailleurs exhorté tous les récipiendaires à l’ardeur au travail dans leurs écoles respectives pour pouvoir assurer la relève de demain. Elle a pour finir exhorté les tuteurs des orphelins dont l’âge est compris entre 0- 11 ans à venir s’inscrire massivement dans son ONG pour aussi bénéficier des dons.

ABP/BYS/TB

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE