Municipalité de Parakou : Des recommandations pour une ville de Parakou plus...

Municipalité de Parakou : Des recommandations pour une ville de Parakou plus assainie

0
PARTAGER

Les 14 et 15 octobre derniers, s'est tenue à la salle de réunion de la municipalité de Parakou un conclave qui a réuni autour du maire Charles Toko les cadres de la commune. Un conclave dont les travaux ont été lancés par le préfet du Borgou Djibril Mama Cissé a permis aux fils et filles de Parakou de réfléchir sur le thème « Parakou, ville durable ». Plusieurs recommandations ont été formulées à la fin des travaux.

Engager les réflexions autour de quatre thématiques telles que l’assainissement,  la gestion des eaux usées et espaces verts, gestion des déchets solides, gestion des eaux pluviales et puis la mobilité urbaine et d'identifier et proposer des actions et stratégies à mettre en œuvre à court, moyen et long terme en vue d'une meilleure gestion. Tel est l’objectif visé par l’actuelle équipe municipale de Parakou en initiant ce forum auquel ont pris part les élus locaux et municipaux, les représentants des services centralisés et  déconcentrés de l'État, les organisations de la société civile toutes catégories confondues, les experts dans divers domaines et des universitaires.  

Le maire Charles Toko Procédant à la clôture du séminaire, a exprimé ses sentiments de gratitudes en direction des participants au séminaire qui selon lui, se sont échinés pendant 02 jours pour diagnostiquer et trouver des solutions durables aux maux qui minent le secteur de l’assainissement de la ville. Il s’est surtout réjoui des résultats auxquels les travaux conduits par l’ancien ministre de la défense Dénis Ali Yérima ont abouti. A l’issue de ce forum, on peut dire que la ville prend un nouveau départ au sujet de son assainissement et les résultats seront perceptibles tout au plus au bout d’un an.

Il n’a pas manqué de prendre l’engagement de peser de tout son poids et de concert avec les forces vives de la municipalité pour la mobilisation les ressources financières nécessaires pour l’assainissement de la commune de Parakou.
Quelques recommandations du conclave

Pour l'assainissement des espaces verts, il s'agira de l'installation d'équipements d'irrigation d'entretien et d'arrosage des espaces verts et du recrutement d'agents d'entretien des espaces verts.

Pour l'assainissement, les eaux usées et les excréta, interdire de vidanger les boues dans les caniveaux, prendre des initiatives de motivation des acteurs locaux à travers des concours dotés de prix pour les quartiers  ou arrondissements "propres" sont les recommandations du séminaire dans ce domaine. Pour ce qui est du domaine de la gestion des déchets solides, l'identification d'un site éloigné de la ville et dégager dès le 16 Novembre prochain toutes les carcasses de véhicules usagés vers ce site et la revue de l'organisation de la gestion des ordures, en impliquant tous les principaux acteurs originels sont recommandés. Réaliser le plan d'occupation des sols, recharger et reprofiler les rues communales sont les solutions envisagées dans le domaine de la gestion des eaux pluviales.

Pour le problème de la mobilité urbaine, prévoir 02 voies de contournement de la ville, veiller à empêcher les populations à s'installer sur l'emprise des voies de contournement, élaborer un plan de circulation urbaine.

Marx CODJO (Br Borgou/Alibori)


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE