Motion de protestation à la bourse du travail : Le Collectif des...

Motion de protestation à la bourse du travail : Le Collectif des appelés démobilisés du Smin crient à l’injustice

0
PARTAGER

Ils sont mécontents. Les appelés démobilisés du Service militaire d’intérêt national (Smin) n’entendent plus se laisser faire. Réunis au sein du Collectif du Smin, à la bourse du travail (Cotonou), ils ont choisi le jour de la célébration de l’Aid El Fitr, hier mercredi 6 juillet 2016, pour hausser le ton.

L’ancien président de la République, Yayi Boni, n’aurait pas respecté ses engagements à l’endroit des appelés démobilisés du Smin. Le collectif y est  allérondement pour étaler les injustices dont-ilest victime. Aux dires de Modeste Dogblé, porte-parole des appelés démobilisés,ces engagements se résument entre autres, à l’organisation des concours spéciaux au profil des appelés démobilisés, le recrutement d’au moins 10% de leur effectif dans les différentes fonctions de la République à chaque concours de recrutement. Selon son propos, au niveau du secteur de l’enseignement,contrairement aux clauses, la majorité des appelés démobilisés seraient restés dans le système comme étant des enseignants vacataires; les familles de ceux qui ont perdu leur vie au camp seraient aussi restées sans être dédommagées. Aux dires de Modeste Dogblé, les appelés démobilisés sont privés de leur prime de démobilisation. Par contre, leurs camarades appelés, ayant servi dans le secteur de la santé seraient tous reversés dans la fonction publique, toutes promotions confondues, de même que les appelés enseignants de 2009. Face à ce tableau, le collectif exige le dédommagement sans délai des familles des victimes du Smin; le reversement immédiat et sans condition des appelés démobilisés du Smin, avec rappel de salaires; le paiement sans délai des primes de démobilisation. Dans sadémarche,le collectif est soutenu par la Confédération syndicale des travailleurs du Bénin Cstb. Le secrétaire général de la confédération, Paul Essè Iko, présent à la rencontre, va d’ailleurs le rassurer de son soutien indéfectible jusqu’à satisfaction complète de ses revendications.

Cyrience KOUGNANDE


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE