Mise à disposition des ressources pour son fonctionnement : L’Ersuma reçoit l’engagement...

Mise à disposition des ressources pour son fonctionnement : L’Ersuma reçoit l’engagement du Conseil des ministres de l’Ohada

0
PARTAGER

La direction générale et le personnel de l’Ecole régionale supérieure de la magistrature (Ersuma) ont reçu hier, lundi 30 mai 2016, la visite du président en exercice du Conseil des ministres de l’Ohada, Pierre Mabiala. C’était au siège de l’institut à Porto-Novo. A travers des échanges, la délégation s’est imprégnée des conditions de déroulement des activités de l’Ecole et les différentes difficultés rencontrées. En effet, l’Ersuma est un établissement de formation, de perfectionnement et de recherche en droit des affaires institué par l’article 41 du Traité Ohada. Elle fonctionne sous l’autorité du Conseil des ministres et a pour mission d’œuvrer à l’amélioration constante de l’environnement juridique et judicaire dans les Etats parties. Une tâche à laquelle s’est résolument consacrée l’institution depuis sa création avec des résultats non moins importants et l’engagement de ses agents d’aller plus loin. Selon le Directeur Félix Onana Etoundi, l’Ecole s’est lancée depuis 2011, dans la modernisation de ses infrastructures, l’amélioration des conditions de travail du personnel, la consolidation de la formation, le développement de la recherche et de la documentation et le renforcement de la coopération institutionnelle et internationale. « De 2010 à 2015, les statistiques globales du centre de recherche et de la documentation font ressortir que l’actuelle Direction générale a formé 3558 acteurs juridiques et judiciaires contre 3522 de 1999 à 2009 », a-t-il expliqué avant de préciser qu’une bibliothèque numérique de plus de 550 documents sous format PDF a été constituée avec le renouvellement du stock de la bibliothèque physique qui est passée de 3200 ouvrages en 2010 à plus du double en 2015. Des acquis qui, selon Dr OnanaEtoundi, ont essentiellement besoin d’être renforcés par l’intégration de l’Ersuma au programme d’appui et de développement des Centres régionaux d’excellence de l’Uemoa et la mise en place d’une formation diplômante à l’Ersuma. L’absence de ressources financières et autres difficultés ont été évoquées.  « Nous allons tout faire pour qu’au cours du mandat de la présidence du Congo, tous les problèmes qui piétinent le bon déroulement des activités de l’institution soient résolus ». C’est l’assurance donnée, au personnel de l’Ersuma par le président en exercice du Conseil des ministres de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires (Ohada), Pierre Mabiala. Et de conclure « je veillerai, tout au long de la présidence de la République du Congo, à l’amélioration constante de la situation financière de notre Organisation, afin de mettre à temps et à bonne date, les crédits de fonctionnement à la disposition des institutions, gage du bon fonctionnement de celles-ci ».

Aziz BADAROU

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE