Ministère des Enseignements maternel et primaire : Confusion totale dans deux dossiers...

Ministère des Enseignements maternel et primaire : Confusion totale dans deux dossiers d’appel d’offres

0
PARTAGER

La maitrise du Code de passation des marchés publics pose toujours problème dans l’Administration. Certains  cadres indélicats refusent de rompre avec des vieilles pratiques décriées. Au ministère des enseignements maternel et primaire, deux dossiers d’appel d’offres relatifs aux manuels scolairesrévèlent les choix  méprisables de certains agents publics.

L’injustice et le clientélisme  gangrènent toujours l’administration publique. De nombreuxcadres à la recherche du gain facile font souvent leur devoir avec légèreté. Ils préfèrent prôner à travers leurs actes la médiocrité et l’inconséquence.Une enquête sur des dossiers d’appel d’offres portant sur la confection des manuels scolaires pour le compte de la rentrée scolaire 2016-2017 expose des pratiques ahurissantes. Des pratiques qui montrent à tout le moins, l’incompétence ou encore des collusions honteuses. Ce sont des habitudes qui sont aux antipodes du « Nouveau départ » prôné par le président Patrice Talon. Les conséquences des dérapages de quelques-uns ne devraient être assumées par tout un groupe. Quand un élément de la chaine de passation des marchés publics  se montre défaillant, tous les soumissionnaires d’un appel d’offres ne doivent en subir les contrecoups. Malheureusement, c’est la triste réalité imposée à certaines entreprises béninoises. Il faut rappeler que  le 11 septembre 2015, le gouvernement a lancé deux appels d’offre sous les numéros 504/Prmp/Memp/Ccmp/S-Prmp et 505/Prmp/Memp/Ccmp/S-Prmp conformément au Code des marchés publics en vigueur. Les deux appels d’offres devraient permettre de choisir des entreprises régulièrement enregistrées et capables de produire des manuels scolaires pour les enfants du CI au CM2. Selon nos sources, les dossiers de  trois soumissionnaires ont été acceptés lors de l’ouverture des plis le 14 octobre 2015. Mais depuis cette date, des manœuvres visant à favoriser des amis au détriment d’autres citoyens honnêtes ont été engagées. Ce sont des détails scandaleux que votre journal se propose de vous  livrer dans ses prochaines parutions.

M.M

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE