Manuel de procédure des affaires de stupéfiants au Bénin : La phase...

Manuel de procédure des affaires de stupéfiants au Bénin : La phase de la vulgarisation amorcée

0
PARTAGER

Les acteurs de la chaîne pénale et sécuritaire ont été conviés hier, lundi 18 juillet 2016, aux travaux du premier atelier de vulgarisation du Manuel de procédure des affaires de stupéfiants au Bénin. Cet atelier qui s’est déroulé à la salle Baobab de l’hôtel Novotel de Cotonou a été officiellement lancé par le ministre de la Justice, Joseph Djogbénouen présence du Chargé d’affaires de l’Ambassade des USA, Todd Whatley.

Faciliter l’appropriation du contenu dudit document par les acteurs de la chaîne pénale en vue de contribuer à l’amélioration des relations entre les magistrats et les Officiers de police judiciaire. C’est le but visé à travers cette série de six ateliers régionaux de formation qui vient d’être lancée. Des séances de renforcement de capacités prévues pour être organisées à l’intention des magistrats, policiers, gendarmes, douaniers et les autres ordres professionnels à travers tout le territoire béninois. Ces ateliers permettront donc de présenter le manuel dans les quatorze tribunaux de première instance et les trois Cours d’Appel du Bénin. En effet, le Manuel visant à renforcer et harmoniser le traitement des affaires de stupéfiants, est un document unique et facile à consulter qui contient l’essentiel des dispositions légales et règlementaires ainsi que les bonnes pratiques en matière de lutte contre les stupéfiants. A en croire le Chargé d’affaires de l’Ambassade des USA, Todd Whatley, deux années durant, l’Ambassade, le Ministère de la justice et un groupe d’éminents professionnels béninois ont travaillé pour élaborer ce manuel des meilleures pratiques sur l’enquête et la poursuite des affaires de stupéfiants. « Il sert de point de départ factuel et directement exploitable aux professionnels de la chaîne de lutte contre le trafic de stupéfiants », a-t-il expliqué. Et d’ajouter : « Ce manuel est un document dynamique qui, au fil des années, pourra être réédité au regard des évolutions de la législation et des pratiques en matière de lutte contre le trafic des drogues. Aucun Etat n’est épargné aujourd’hui par cette affaire des stupéfiants, reconnait le ministre Joseph Djogbénou. Pour lui, la réaction nécessaire réside dans la formation des acteurs et cette initiative de l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique près le Bénin est salutaire. Tout en se réjouissant de la vitalité de la coopération bénino-américaine, l’autorité ministérielle a appelé à une pérennisation périodique desdites formations au regard de la permanence des menaces. Notons qu’en vue de favoriser à long terme, une meilleure cohérence des actions et plus d’efficacité des pratiques à l’échelle nationale, des exemplaires du manuel seront distribués à l’Enam, l’Ecole de police et de gendarmerie.

Aziz BADAROU


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE