Lutte contre l’insécurité grandissante au Bénin : Sacca Lafia annonce des nouvelles...

Lutte contre l’insécurité grandissante au Bénin : Sacca Lafia annonce des nouvelles mesures

0
PARTAGER

Face à l’insécurité grandissante que vivent les populations béninoises, le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique,  Sacca Lafia a animé un point de presse hier, jeudi 15 septembre 2016 à Cotonou. Sacca Lafia a dans ses propos déploré la situation de psychose que vivent les populations béninoises depuis peu. Une situation entretenue par les hors la loi qui sèment la terreur au sein des populations. Il donc annoncéune batterie de mesures pour venir à bout de ces ‘’ déracinés sociaux’’.

Le ministre a d’entrée déploré la psychose créée par des individus mal intentionnés qu’il nomme "les déracinés sociaux" qui viennent ternir l'image du département dont il a la charge, et mettent à rude épreuve les forces de sécurité publiques qui, malgré l'état de veille permanente, ne parviennent pas encore à venir à bout de ces délinquants qui tirent sur tout sur leur passage. A l’en croire, les différents braquages observés ces derniers jours sont l’œuvre d'un gang organisé qui, depuis 2015, s'attaque à des biens financiers dans les magasins et autres grandes boutiques de Cotonou. Ce gang de 5 à 6 membres composés d'étrangers et de nationaux opère avec en mains des armes de guerre et repartent de leur lieu de forfait à l'aide de motos non immatriculées. La certitude est d’ailleurs fournie par les différentes images prises par les caméras de surveillance des supermarchés visités par ces malfrats et confrontées les unes avec les autres, a-t-il signifié.

Le gang toujours recherché

Contrairement à ce qui était annoncé, les délinquants qui opèrent allègrement dans les boutiques et centres commerciaux n’ont pas encore été appréhendés par la police béninoise. Selon les propos du ministre, des actions musclées sont initiées pour traquer et neutraliser ces divorcéssociaux : « Nous avons la conviction qu'avec la collaboration des populations nous parviendrons à mettre fin aux agissements de ces hors la loi », a rassuré Sacca Lafia. « La sécurité, notre sécurité, la sécurité de nos biens est l'affaire de tout citoyen », a martelé le ministre. C’est pourquoi, indique-t-il, l'Etat prend des mesures pour rassurer les populations dans leur vécu quotidien. Le ministre de l’intérieur annonce donc l’ouverture plusieurs chantiers directement ou conjointement avec d'autres ministères pour combattre à la racine tous les maux susceptibles d’handicaper l'exercice du droit à la sécurité des populations.

De Nouvelles mesures prises

Pour le ministre, l'un des chantiers ouverts pour contrer l’insécurité grandissante au Bénin, est l'incitation des responsables des établissements publics et privés à se doter de camera de vidéo surveillance. Et à ceteffet, un décret est en cours d'élaboration. L'autre mesure annoncée par le ministreconcerne la communication au moyen des cartes Sim. Une nouvelle réglementation verra le jour sous peu, dans ce domaine, a fait savoir le ministre. Sacca Lafia annonce par ailleurs, l'installation dans un futur proche d'un numéro vert au Ministère pour recevoir les appels de toutes les contrées du pays pour signaler toute survenance de foyers d'insécurité. Une page Facebook dénommée ‘’Police secours’’ sera également ouverte les tout prochains jours. Toujours dans le but de favoriser la sécurité des populations, des mesures sont prises par le ministère de l’intérieur conjointement avec le Ministère de transports pour mener à terme le processus d'immatriculation des engins à deux roues, moyens privilégiés de locomotion par excellence des délinquants. Pour renforcer la collaboration entre populations et forces de sécurité publique, des plans locaux de sécurité sont initiés dans certaines communes pilotes (Kétou et Nikki) avec le concours de l'Agence Béninoise de Gestion Intégrée des espaces Frontaliers et seront généralisés après un temps de mise en œuvre. L'Etat mettra sous peu à la disposition des forces de sécurité, de nouveaux équipements. Le Ministre de l’intérieur et de de la sécurité publique n’a pas manqué d’avoir une pieuse pensée pour les victimes des différents braquages et surtout pour celles du drame de Tori survenu il y a quelques jours.

Un appel à la vigilance

« La sécurité est une équation à résoudre à chaque instant », a lancé le ministre. Il en appelle donc à la vigilance des uns et des autres et invite tout particulièrement les opérateurs économiques à user de l'opportunité que leur offrent les systèmes bancaires et les Gsm au Bénin, pour sécuriser leurs avoirs au lieu de les garder par devers eux lors de leurs différents déplacements.

Thomas AZANMASSO


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE