Lutte contre les violences faites aux filles dans les écoles:Zagnanado sensibilisée sur...

Lutte contre les violences faites aux filles dans les écoles:Zagnanado sensibilisée sur le harcèlement sexuel

0
PARTAGER

La cour de l’Ecole primaire publique de Doga Akpakodji, dans la Commune de Zagnanado, a été retenue pour abriter la séance de sensibilisation des parents, des enseignants et des écoliers sur le harcèlement sexuel en milieu scolaire. Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la commémoration de la journée internationale de la femme a eu lieu samedi 12 mars 2016.

Elle vise à faire toucher du doigt les réalités du harcèlement sexuel en milieu scolaire et au-delà de l’école au public cible et d’amener toutes les couches socioprofessionnelles à travailler en synergie afin que le fléau soit éradiqué. Initiée par le Groupe d’action pour la justice et l’égalité sociale (Gajes-Ong) avec l’appui financier de l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (Usaid), la présente activité entre dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Vi-Kanxixo », celui qui prône le respect et la promotion des droits de la femmes. En s’appuyant sur les textes de loi qui répriment les violences et le harcèlement sexuel, les membres de l’équipe de sensibilisation conduite par Antoinette Fakamè Dadjo, la vice-présidente du Rifonga-Bénin, ont essayé de définir les concepts de la violence et du harcèlement en mettant l’accent sur leurs manifestations, leurs méfaits, leurs impacts sur les victimes et les risques que courent les auteurs et leurs complices. Etant une violence, le harcèlement sexuel handicape l’éducation des filles et, par conséquent, le développement de tout le pays en prend un coup, dira Antoinette Dadjo en précisant que son éradication doit être l’affaire de tous.

Zéphirin Toasségnitché
(Br Zou-Collines)

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE