Lutte contre le chômage au Bénin : Réfléchir sur les réformes pour...

Lutte contre le chômage au Bénin : Réfléchir sur les réformes pour libérer la jeunesse

0
PARTAGER

Les cadres du ministère du travail, de la fonction publique et des affaires sociales étaient en conclave, jeudi 07 et vendredi 08 juillet 2016, à l’Infosec de Cotonou pour mieux réfléchir sur les réformes du sous-secteur de l’emploi au Bénin. C’était en présence du ministre du travail, de la fonction publique et des affaires sociales, Adidjatou Mathys.

L’objectif principal du présent atelier est de réaliser la cohérence entre la politique nationale de l’emploi et la nouvelle vision de développement économique du gouvernement du Nouveau départ. Il s’agira spécifiquement donc d’améliorer la coordination et la synergie du cadre institutionnel de promotion de l’emploi et améliorer la pertinence des mesures et programmes de promotion ou de création d’emplois. Initié en vue de faire des propositions concrètes pour améliorer l’existant ou innover, cet atelier a permis d’améliorer le dispositif de promotion de l’emploi au Bénin. Aux dires de la ministre AdidjatouMathys, la jeunesse, fer de lance de tout processus de développement, est malheureusement confrontée au Bénin aux affres du chômage et surtout du sous-emploi sous toutes ses formes. Se basant sur les statistiques de l’Insae (31,5% de taux de sous-emploi visible et de 50% visible pour la population, un taux de chômage de 14,3% des jeunes de 15 à 29 ans exerçant dans le secteur informel) elle a fait savoir qu’il y a la nécessité de remettre le pays au travail. Pour relever ce défi,  il a été préconisé la mise en place d’un système de suivi-évaluation au niveau le plus élevé de l’Etat à savoir la Commission nationale pour l’emploi présidée par Zachari Ibrahima. Malheureusement a-t-elle déploré, le fonctionnement de cet organe est confronté à un problème de synergie et d’efficacité dans la mise en œuvre du Plan d’action national pour l’emploi 2012-2016 du fait de la dispersion de la question de l’emploi dans une trentaine de structures relevant de neuf (09) départements ministériels au moins. Le représentant résident du PnudSiaka Coulibaly a également reconnu l’importance de la présente assise et exhorté à des réflexions fécondes afin de libérer la jeunesse du carcan du chômage.

Aziz BADAROU


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE