Accueil Société

Liberté de presse au Bénin: Adam Boni Tessi s’exécute (Mais, il reste le retour de SIKKA TV sur Canal + Bénin)

0
PARTAGER

En application de la décision du tribunal de Cotonou Adam Boni Tessi, Président de la HAAC, par son huissier a procédé mercredi autour de 15h30 à la levée des scellés posés sur les portes d’Idéal Production, exclusif Producteur de SIKKA TV. C’est une bataille gagnée mais la guerre de la liberté continue car les Béninois ne pourront toujours pas capter SIKKA TV sur Canal+ au Bénin. La lutte doit se poursuivre jusqu’à la victoire finale.
En visant SIKKA TV et Soleil FM, et en particulier leur promoteur Sébastien Ajavon, devenu politiquement gênant, le Président de la HAAC a décidé le 28 novembre 2016 de mettre sous scellé les locaux de la maison de production de SIKKA TV. Pour crédibiliser la décision et la passer pour objective, certaines autres chaines n’appartenant pas à Sébastien Ajavon furent aussi fermées. Cette décision a été prise sans consultation aucune avec les autres membres de la HAAC, comme le stipule les textes. Le Président de la HAAC ne peut prendre des mesures conservatoires de ce genre qu’en cas extrême où les activités d’un organe menacent la paix et la stabilité sociopolitiques. L’un de ces organes avait-il appelé à la haine ethnique ou une insurrection populaire?
Soleil FM a donc immédiatement cessé d’émettre. Mais Boni Tessi s’est vite rendu compte qu’il n’a pas atteint son objectif de taire SIKKA TV qui continuait d’émettre. Cette chaine étant en effet une chaine française et Boni Tessi ne pouvant couper ses émetteurs, n’a pour seule issue que de demander à Canal+ de retirer SIKKA TV de son bouquet au Bénin. Depuis lors les Béninois sont coupés de l’une des chaines les moins subjectives de la place. Tous les acteurs du monde médiatique sont d’avis qu’Adam Boni Tessi a posé un acte illégal. Le tout puissant président de la HAAC est resté cependant imperturbable. Sauf que sous la pression populaire, ce dernier a été obligé d’ordonner la réouverture de certaines chaines dont Soleil FM. Mais SIKKA TV, qualifiée de télévision pirate par le président de la HAAC n’est pas retourné dans le bouquet Canal + au Bénin. Les locaux de son producteur exclusif sont également restés fermés. Le promoteur Sébéstien Ajavon n’avait d’autres moyens que de s’en référer à la justice et pour le cas d’Idéal Production et pour celui de SIKKA TV. La justice vient de lui donner raison en demandant la réouverture immédiate des locaux d’Idéal Production. Mieux Adam Boni Tessi doit payer à Idéal Production une somme de 50 million de fcfa pour dommage et intérêt.
Dès notification de la décision, Adam Boni Tessi s’est exécuté le 24 mai 2017 vers 15h30 en faisant lever les scellés par Martial GOUDJANOU, Clerc assermenté du Huissier Brice Octave TOPANOU. Les locaux du producteur de SIKKA TV sont donc rouverts mais la mesure de retrait de SIKKA TV du bouquet de Canal+ au Bénin reste en vigueur.
Nous espérons que monsieur Adam Boni Tessi saura tirer toutes les leçons de cette condamnation et n’attendra pas une autre condamnation avant de réécrire à Canal+ pour remettre SIKKA TV. Mais peut-être que la politique avec RAGE primera encore sur le bon sens et le nom de la HAAC, du fait d’un seul individu, continuera d’être traîné dans la boue.
Tous les Béninois épris de liberté devrait restés mobilisés afin que la lutte continue jusqu’à la victoire finale qui est le retour de SIKKA TV dans le bouquet de Canal+ au Bénin.

Félix MAHOUGNON

Source : aCotonou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here