Libération de l’emprise de la voie allant de Fiyégnon 2 à Akogbato...

Libération de l’emprise de la voie allant de Fiyégnon 2 à Akogbato à Cotonou : Léhady Soglo prend ses responsabilités

0
PARTAGER

Le Maire de Cotonou prend enfin ses responsabilités face aux actes d’incivisme dans la ville. Face à l’entêtement des citoyens ayant pris d’assaut l’emprise d’une grande pénétrante d’Akogbato dans le 12ème arrondissement, la mairie de Cotonou, en application d’un arrêté préfectoral, a été obligé de recourir à la force publique pour rétablir l’ordre. Ainsi, sur instruction du Maire et conformément à l’arrêté préfectoral N°2/0209/DEP-Lit/SG/SPAT portant déguerpissement des occupants illégaux de la rue N°2365 allant de Fiyégnon 2 à Akogbato dans le 12ème arrondissement de Cotonou, les équipes de la direction des services techniques de la ville, ont déployé leurs engins pour démolir toutes les installations se trouvant dans l’emprise de cette voie. Cette opération intervient après plusieurs descentes de l’autorité municipale pour sensibiliser les intéressés de la nécessité de libérer la voie afin de faciliter les travaux de pavages et d’assainissement en cours dans la ville. On se souvient en effet qu’au cours de l’une de ses descentes sur le site, le maire Léhady Vinagnon Soglo avait promis de prendre ses responsabilités pour que force reste à la loi. En dépit de toutes ces démarches conciliantes de l’autorité municipale, d’une part avec le coordonnateur du PUGEMU et d’autre part avec le ministre du cadre de vie, les propriétaires de ces installations illégales n’ont pas voulu obtempérer. Un entêtement qui a failli faire perdre à la ville de Cotonou un important financement des partenaires techniques et financiers dans le cadre de l’exécution de la 2ème phase du Projet d’Urgence de Gestion Environnementale en Milieu Urbain (PUGEMU). Cette mesure conjointe de la municipalité de Cotonou et la préfecture du Littoral permet d’entrevoir avec beaucoup plus d’espoir la poursuite de ces travaux de pavage et d’assainissement qui complètes les actions du programme Cotonou en Campagne Contre les Inondations (3CI).  

Il faut noter qu’après cette opération, le deuxième adjoint au maire Augustin Houessinon représentant le maire Léhady Soglo et le préfet Modeste Toboula se sont rendus dans le 6ème arrondissement pour échanger avec la population, après un tête-à-tête à la mairie de Cotonou. Une rencontre au cours de laquelle le préfet a réaffirmé sa volonté de travailler la main dans la main, à travers une tutelle apaisée, avec le Maire de Cotonou.    

M.M


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE