«Les textes doivent être respectés pour éviter des conflits inutiles entre agriculteurs...

«Les textes doivent être respectés pour éviter des conflits inutiles entre agriculteurs et éleveurs», dixit le procureur de Kandi, Richard Tchognon Limoan

1
PARTAGER

Kandi- Dans un entretien accordé à l’ABP, Richard Tchognon Limoan, Procureur de la république près le Tribunal de Kandi a indiqué que seul le respect des textes de loi pourrait mettre fin aux conflits entre agriculteurs et éleveurs et faciliter la cohésion sociale et l’apaisement entre ces deux communautés pendant la saison des pluies.

Selon lui, les agriculteurs pour ne pas enfreindre aux lois de la république, doivent respecter les couloirs de passage pour le passage des troupeaux de bœufs. "Et les éleveurs quant à eux, ne doivent en aucun cas mettre les bœufs dans les champs", a ajouté le juge, Richard Tchognon Limoan.

«Car autant, les troupeaux sont importants pour les éleveurs, autant les plants le sont pour l’agriculteur et constituant pour lui, les fruits de plusieurs mois de dur labeur», a-t-il poursuivi.

C’est pour éviter ces conflits que le Procureur de la république près le Tribunal de Kandi appelle les protagonistes à la compréhension mutuelle et au respect des textes en vigueur dans notre pays en la matière.

Il a par ailleurs sollicité la forte implication des autorités locales pour pacifier les relations entre agriculteurs et éleveurs soldées souvent par des conflits meurtriers.

En effet, en ce début des premières pluies où les agriculteurs emblavent de vastes champs de coton et de divers produits vivriers et les éleveurs dans leur quête de trouver des herbes et des aires de pâturages, des cas d’affrontement sont signalés dans les champs entre agriculteurs et éleveurs.

ABP/BNS/DK

aCotonou

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE