Les fidèles musulmans de Lokossa place la fête du ramadan sous le...

Les fidèles musulmans de Lokossa place la fête du ramadan sous le signe du remerciement à Allah le miséricordieux

0
PARTAGER

Lokossa, Les fidèles de la religion musulmane de Lokossa ont célébré mercredi ? la fête du Ramadan sur les deux places Idi réservées à cet effet dans la joie et l’amour. C’était en présence du préfet du département du Mono, M. Komlan Sedzro Séna Zinsou, et du Directeur départemental de la police nationale du Mono et du Couffo, le commissaire divisionnaire Mathias Agbotan.

Ils étaient venus nombreux à la place Idi située à la hauteur de Toguèmè pour suivre les prières de Abdou, Imam de la mosquée centrale de Lokossa qui a appelé les fidèles à l’amour, au respect des prescriptions du Coran en faisant les cinq prières de la journée et l’aumône, à cultiver le bienfait et un sens de responsabilité dans les foyers en particulier et dans la société en général et à considérer Allah comme le seul Dieu à adorer.

Pour le représentant des fidèles musulmans, M. Latifou Gbadamassi, les fidèles doivent observer encore après cette fête du Ramadan, six jours de jeûne pour parfaire leur purification. Mais, il a précisé que chaque fidèle est libre d’organiser à sa manière cette période d’abstinence selon sa convenance.

Le préfet du Mono, M. Komlan Sedzro Séna Zinsou, a apprécié la forte mobilisation des fidèles à cette fête. M. Zinsou a félicité les autorités gouvernementales pour les initiatives allant dans le sens du règlement des litiges au sein des fidèles de Dieu avant d’inviter les musulmans à prôner le dialogue comme la première arme pour gérer les éventuelles tensions qui les opposeraient.

A la place Idi de Zohoungo de Lokossa, la prière a été dirigée par Aboubakari Kadiri, Imam de la mosquée de Zohoungo en présence des fidèles venus en nombre important pour écouter les prières placées sous le signe de remerciement à Allah le Tout puissant.

Selon Abdou Nourou dit ‘’Babavi’’, fidèle musulman de Lokossa tous les fidèles doivent profiter du temps de jeûne marquée par d’intenses prières pour abandonner à jamais les mauvais comportements qui sont en déphasage avec les lois divines.

Nourou a demandé à tous les fidèles présents de cultiver la paix, la concorde, l’amour du prochain et du bienfait avant d’inviter les autorités administratives et gouvernementales à veiller au respect des libertés fondamentales des citoyens dans le respect de la différence et en l’absence de tout règlement de compte.

ABP/DSN/NT

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE