Les droits des personnes vulnérables au centre d’une séance d’échange à Kandi

Les droits des personnes vulnérables au centre d’une séance d’échange à Kandi

0
PARTAGER

Kandi, 07 Sept (ABP) A la faveur d’une séance tenue, ce mercredi, à la salle des fêtes de la maison des jeunes de Kandi, les autorités locales, traditionnelles et acteurs judiciaires ont été sensibilisées sur les droits des personnes vulnérables.

Cette mission de sensibilisation des différentes couches sociales s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet d’appui à l’amélioration de l’accès à la justice et de la reddition des comptes conclu entre le ministère de la justice et le programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Selon les explications des membres de la délégation du ministère de la justice, il s’avérait impérieux d’outiller les différents acteurs locaux notamment les autorités locales, traditionnelles et acteurs judiciaires sur les droits des couches vulnérables.

Pour Dieudonné TODJIHOUMDE, spécialiste des droits de l’homme au ministère de la Justice, les défis à relever en vue de la promotion des personnes vulnérables passent forcément par une forte implication des autorités locales traditionnelles, religieuses et des acteurs de la justice.

C’est pourquoi, il demande aux autorités communales et locales d’accompagner les gouvernants à prendre les dispositions appropriées pour que les programmes de développement à la base tiennent compte des besoins des personnes vulnérables dans leur conception et dans leur mise en œuvre.

Des documents sur les réformes du code de procédure pénale relative aux droits de l’homme, la Constitution du Bénin du 11 décembre 1990, le code des personnes et de la famille et la déclaration universelle des droits de l’homme ont été distribués à chaque participant à la fin de la séance.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE