Léhady SOGLO fait de la gestion participative sa priorité

Léhady SOGLO fait de la gestion participative sa priorité

0
PARTAGER

En respect des dispositions de la loi portant organisation des communes à statut particulier en République du Bénin, le Maire Léhady Vinagnon SOGLO et ses adjoints se sont retrouvés hier jeudi au siège du 8ème arrondissement de Cotonou pour débattre et échanger sur les préoccupations relatives au développement de la ville. Cette rencontre qui entre dans le cadre de la réunion de la municipalité de Cotonou vise à faire le tour des principaux dossiers. Elle s’inscrit dans le cadre d’une gestion participative de la municipalité de Cotonou. A cet effet, tous les chefs d’arrondissements et les cadres techniques de la Mairie de Cotonou se sont retrouvés autour du Maire Léhady SOGLO pour débattre des questions essentielles touchant au développement de la capitale économique du Bénin. Quatre points étaient inscrits à l’ordre du jour des travaux. Il s’agit de l’examen des priorités de l’année 2017 ; du point sur les besoins des arrondissements, de la sensibilisation sur le projet d’adressage de la ville de Cotonou et bien entendu des divers.
Dans son mot d’e bienvenue, le Chef du 8ème arrondissement Raphael EDOU a exprimé toute sa gratitude et sa satisfaction au Maire pour avoir porté son choix sur son arrondissement pour la tenue de ces assises.
Pour le Maire, cette réunion qui se veut régulière vise à établir un cadre d’échange et de dialogue permanent avec ses adjoints dans le souci de renforcer la gestion collégiale de la ville et d’assurer la promotion d’une véritable démocratie à la base. Dans son allocution d’ouverture des travaux, Léhady SOGLO a invité les populations de Cotonou à plus de civisme dans l’entretien des infrastructures d’assainissement.
S’agissant du premier point inscrit à l’ordre du jour, il a été demandé aux élus d’accompagner la nouvelle vision pour la lutte contre l’insalubrité dans la ville. Le président du conseil municipal a réaffirmé sa volonté de traduire en actes concrets les différentes propositions des élus. A cet effet, un groupe de travail a été mis sur pied pour élaborer un plan d’actions pour la lutte contre l’insalubrité pour le compte de l’année 2017. Les conclusions de ce plan d’actions seront prises en compte dans le cadre de l’élaboration du budget primitif 2017.
Par rapport aux besoins des arrondissements, le Maire a réaffirmé sa volonté d’améliorer les conditions de vie de ses administrés en prenant en compte leurs différentes doléances.
L’autre question fondamentale qui a été débattue au cours de ces travaux est liée au projet d’’adressage de la ville qui se trouve à sa dernière phase. A tour de rôle, les élus ont pris la parole pour féliciter l’Ambassade de la France pour son appui dans la mise en œuvre de ce projet. Ils ont souhaité que des séances de sensibilisations soient organisées dans chacun des 13 arrondissements de la ville pour une meilleure utilisation des résultats de ces travaux. Ils ont ensuite formulé d’autres propositions concrètes et pertinentes en vue de la pérennisation des acquis de ce projet.
Comme on pouvait s’y attendre, la question foncière s’est invitée dans les échanges. Avec clarté et précision, le Maire et ses adjoints ont apporté tous les éclairages nécessaires aux différentes préoccupations des participants.
C’est donc dans une ambiance conviviale empreinte de fraternité que se sont déroulés les travaux de la deuxième réunion de la municipalité de Cotonou. Ces réflexions ont abouti à des conclusions idoines qui épousent parfaitement la vision du Maire de faire de Cotonou, une ville-phare et attrayante dans la sous-région ouest-africaine.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE