Le Président de la HAAC échange avec Coulibaly Siaka et Georges Amlon

Le Président de la HAAC échange avec Coulibaly Siaka et Georges Amlon

0
PARTAGER

Cotonou - Le président de la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication, Adam Boni Tessi, a reçu en audience, ce mercredi, une délégation du Système des Nations Unies (SNU) conduite par Coulibaly Siaka, Représentant-résident du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Bénin.

Cette audience qui s’inscrit dans le cadre d’une visite de courtoisie, d’amitié de longue date avec les responsables de cette institution, ont permis de faire le tour d’horizon des différentes actions menées lors de la dernière élection présidentielle et entrevoir les perspectives d’une collaboration fructueuse entre le PNUD et l’autorité de régulation, a déclaré Coulibaly Siaka à sa sortie d’audience.

Toutefois, le Président de la HAAC a sollicité l’appui du SNU dans l’élaboration et la mise en œuvre de son planning relatif à l’organisation prochaine d’une rencontre de haut niveau de toutes les structures de régulation de l’Afrique; de l’opérationnalisation du plan stratégique de la HAAC ainsi que son intention d’élaborer un recueil des textes de loi sur l’audiovisuel, la presse écrite et numérique au Bénin.

A sa suite, Georges Amlon, Directeur général par intérim de l’Office de Radiodiffusion et Télévision du Bénin (ORTB) et sa délégation ont eu une séance de travail pour débattre des différents chantiers, ceci, en cours en vue de redorer le blason du seul média de service public aux yeux du public et des partenaires.

La séance de travail aura également permis d’échanger sur la conception des émissions attractifs qui cadrent avec les réalités béninoises, le lancement de la nouvelle grille des programmes prévue pour le 15 septembre prochain et le plaidoyer par rapport au vote d’une loi qui permet à l’office d’avoir un financement durable.

Adam Boni Tessi s’est réjoui de cette démarche et a réaffirmé l’engagement de son institution à accompagner les réformes de l’ORTB ainsi que les responsabilités républicaines de son directeur.

ABP/EDY/DK

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE