Le gouvernement béninois appelle au respect des droits des adolescentes

Le gouvernement béninois appelle au respect des droits des adolescentes

1
PARTAGER

Le ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement du Bénin, Abdoulaye Bio Tchané, a fait part lundi de « l’engagement du gouvernement du président Patrice Talon à accélérer la mise en œuvre des mesures découlant des Objectifs de développement durable (ODD) en vue de rassurer les populations béninoises que la lutte contre la pauvreté et les vulnérabilités de tous genres resteront les priorités des politiques et stratégies de développement du pays ».

S’exprimant à l’occasion de la commémoration, lundi, de la Journée mondiale de la Population placée sous le thème: «investir dans les adolescentes», M. Bio Tchané a lancé à Kétou, située au sud-est du Bénin, un appel au respect des droits de la jeune fille, future mère.

« Notre pays a élaboré et adopté un arsenal de textes de lois qui protègent la jeune fille contre les violences sexuelles. Mais ces textes ne sont pas encore connus de tous. Cette journée nous offre l’occasion, une fois encore, de vulgariser et de faire connaître ces textes en matière de violence et de mariage conformément aux accords internationaux souscrits par notre pays», a rappelé le ministre d’Etat.

Les différents partenaires techniques et financiers du Bénin dans le domaine de la population, notamment le système des Nations Unies, ont à cette occasion réitéré leurs engagements à continuer à appuyer les efforts du gouvernement dans la formulation de politiques et programmes intégrant les besoins spécifiques des adolescentes et visant à promouvoir l’égalité des chances.

L’orphelinat de Kétou, ville encore sous le joug de pratiques coutumières qui relèguent la gent féminine au dernier rang, a bénéficié d’un important lot de kits de coiffure, de couture et du matériel ménager.

Les 21 premières filles des établissements secondaires de la commune ont également reçu des kits scolaires offerts par le Programme d’appui à la santé maternelle et infantile (PASMI).

DJ/od/APA

aCotonou

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE