Lancement officiel du Rndh 2015 Bénin:L’agriculture pour booster le développement humain

Lancement officiel du Rndh 2015 Bénin:L’agriculture pour booster le développement humain

0
PARTAGER

Elaboré sous la houlette du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), le Rapport national sur le développement humain (Rndh) 2014-2015 a été lancé par le ministre d’Etat chargé du Plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané. C’était hier mardi 7 juin 2016 à AzalaïHôtel.

Centré sur le thème « Agriculture, sécurité alimentaire et développement humain au Bénin », ce rapport a été élaboré sous la houlette du Programme des nations unies pour le développement (Pnud). « Si l’agriculture est sous-tendue par des politiques et stratégies adéquates, il n’y a pas de doute qu’elle influera positivement sur l’élimination de la faim, la réalisation de la sécurité alimentaire mais aussi sur l’accession aux moyens économiques et sociaux contribuant au développement humain ». C’est ce qui ressort du Rapport national sur le développement humain (Rndh) édition 2014-2015. Selon le Rndh 2014-2015, le Bénin est un pays à faible développement humain avec un indice de développement humain (Idh) estimé à 0,480 en 2014. Près de 6 Béninois sur 10 souffrent de la pauvreté multidimensionnelle et le Bénin se situe ainsi à la 166ème place sur 188 pays. Au regard de ses réalités, le rapport recommande d’agir selon quatre axes inter-reliés. Il s’agit notamment d’augmenter la productivité agricole pour améliorer la disponibilité et l’accessibilité aux aliments, d’inscrire la nutrition au cœur des politiques publiques, de renforcer la résilience des populations afin de préserver l’accès à la nourriture et enfin de favoriser l’autonomisation des populations rurales pauvres. « J’ai foi que ce rapport contribuera à inciter un débat public de haut niveau sur l’urgence à relever les défis qu’impose la planification du développement prenant en compte la sécurité humaine. Aussi, suis-je persuadée que l’opérationnalisation du concept de développement humain par le biais de l’agriculture et de la sécurité alimentaire sera au cœur de l’action du gouvernement dans les années à venir afin que, à jamais, la faim soit éradiquée au Bénin », a déclaré la représentante résidente du Pnud au Bénin, Odile Sorgho-Moulinier. Le ministre de l’Agriculture, Delphin Koudandé, quant à lui, adhère aux conclusions du Rndh 2015. Dans ce sens, il rassure que les lignes directives pour l’action publique contenues dans ce rapport feront l’objet d’exploitations intelligentes dans le Programme d’action du gouvernement. Remerciant les acteurs de la société civile et les experts qui ont contribué à l’élaboration de ce rapport, le ministre d’Etat chargé du Plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané, a salué l’engagement du Pnud. « Il est grand temps pour nous de profiter des atouts qui nous ont été donnés et de faire véritablement de notre pays le grenier de l’Afrique de l’Ouest », a-t-il affirmé.

Anselme Aguéhoundé
(Stag.)

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE