Lancement de la Smam 2016 à Lobogo : Le Ministère de la...

Lancement de la Smam 2016 à Lobogo : Le Ministère de la santé et les Ptfs pour la promotion de l’allaitement maternel

0
PARTAGER

Hier mardi 4 octobre 2016, le ministre de la santé Dr Alassane Seïdou a procédé au lancement de la semaine de l’Allaitement maternel édition 2016. L’événement déroulé à Lobogo dans la commune de Bopa a reçu le soutien de plusieurs partenaires techniques financiers engagés dans le domaine tels que l’Unicef et de l’Oms représentés par le Représentant Résident Dr Pierre Mpelé Kilébou.

« Allaitement maternel : Clé du développement durable! ». Tel est le thème retenu pour la Semaine mondiale de l’allaitement maternel de cette année. En effet, la semaine mondiale de l’allaitement maternel est organisée chaque année du 1er au 7 août dans les 170 pays pour promouvoir cette pratique afin que les nourrissons du monde entier soient en meilleure santé. Cette semaine commémore la Déclaration « Innocenti » sur la protection, l’encouragement et le soutien à l’allaitement maternel, signée par l’Oms et l’Unicef en août 1990. D’après les statistiques au Bénin, le taux d’allaitement maternel exclusif est resté sans grande variation depuis 2001 à nos jours. Pour le Directeur de la santé de la mère et de l’Enfant (Dsme), Dr Robert Zannou, lors de la cérémonie qui a consacré le lancement de semaine, ce taux est de 41,4% selon le rapport de l’enquête multiple indicateur Cluser Survey (Mics, 2014). A ses dires, de grande disparité s’observe au niveau des départements avec les performances meilleures dans les départements de l’Ouémé et du Couffo qui affichent un taux d’allaitement maternel exclusif respectivement de 52%,1% et 51,6%. Dans le département du Mono, ce taux d’allaitement maternel exclusif n’est que de 29,8%. Raison pour laquelle, le choix a été porté sur la localité de Lobogo, dans la commune de Bopa. Pour le Maire de Bopa Frédéric KuessiDandevehoun , et le préfet du MonoComlanSènaSèdjroZinsou , qui ont tour à tour salué le choix porté sur cet arrondissement le plus peuplé du département du Mono, cet événement à Lobogo permettra un tant soit peu de donner un élan pour la mobilisation autour de la pratique de l’allaitement maternel exclusif dans le département et sur le plan national. Le porte-parole du Conseil national de l’alimentation et de la nutrition, Pr Rock Mongbo, dans son mot a reconnu les efforts que fait le gouvernement béninois dans la promotion de l’allaitement maternel. Le ReprésentantRésident de l’Oms Dr Pierre MpeléKilébou, qui a renouvelé l’engagement de l’Oms et des autres partenaires comme Unicef à toujours soutenir les actions du Bénin visant la promotion de l’allaitement maternel. Le lait maternel est l’aliment le plus riche pour le bébé, a-t-il laissé entendre.

Le lait maternel, l’aliment le plus riche !

Dans son message, le ministre de la santé demande d’accorder plus d’attention à la promotion de l’Allaitement maternel, la plus efficace et la plus économique des interventions sanitaires de l’intention des femmes et des nouveau-nés et dont les effets bénéfiques persistent tout le long de leur vie et leur assurent un développement harmonieux. A la population, il leur demande de soutenir les femmes. Les statistiques livrées par le ministre de la santé renseignent que plus de huit cent mille vies peuvent être sauvées chaque année, si les mères observaient la pratique de l’allaitement maternel. Avant de remercier les partenaires techniques et financiers (Ptf), il a exhorté les femmes, et les familles à pratiquer l’allaitement maternel, qui ne nécessite aucun coût de production et est accessible à tous les enfants quelle que soit leur condition socio- professionnelle. Au cours de cette cérémonie, des femmes modèles en matière de l’allaitement, ont été distinguées. Notons qu’au cours de la Semaine Mondiale de l’allaitement au Bénin, des activités de sensibilisation seront menées par les relais communautaires et des mères modèles dans les villages de la commune de Bopa pour encourager et soutenir les mères d’enfants de moins de vingt-quatre mois à allaiter leurs enfants.

Victorin Fassinou

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE