La plaidoirie de Edgard Guidibi pour un horaire de travail de 7h...

La plaidoirie de Edgard Guidibi pour un horaire de travail de 7h à 16h

1
PARTAGER

Les autorités de notre pays, que Dieu les bénisse et leur donne la force et la sagesse de leurs nobles ambitions, travaillent à réformer le temps de travail dans notre pays. C’est une excellente initiative que nous gagnerions à adopter et pratiquer sans délai.

Il y aura toujours des avantages et inconvénients à chaque option, mais toutes les grandes nations du monde et de plus en plus de nations africaines nous y ont précédé. Avec les villes de plus en plus grande et le mode de vie aujourd’hui, il n’est plus sage d’aller au bureau de 8h à 12h30, de passer 2h30 de pause, pour ensuite retourner au travail de 15h à 18h30. Le temps de pause est trop long pour ce qu’on peut en faire.

Des horaires de travail de 7h à 16h au maximum, avec une pause de 12h à 13h seraient l’idéal et offre de très nombreux avantages, parmi lesquels:

– Cela respectera toujours les 8 heures de travail actuel, tout en ménageant la pause de 1h exigé par les textes internationaux après un maximum de 6h de travail;

– Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt et de nombreux parents quittent déjà la maison dès 6h à cause des longues distances, embouteillages et cours à 7h dans les écoles. Des gens qui rentrent tôt et se couchent tôt, pour un sommeil plus réparateur, n’auront donc aucun mal à le faire;

– les gens qui finissent de travailler à 16h, pourront avoir une vie plus épanouie, faire d’autres activités sociales, sportives, culturelles, politiques ou spirituelles, tout en rentrant tôt chez eux. Il y aurait en conséquence moins de tension dans les couples;

– les parents et les enfants passeront ainsi plus de temps ensemble, l’éducation des enfants s’en trouvera amélioré, la société se dégradera moins, des familles seront restaurées;

– les activités économiques se développeront car actuellement les commerces ouvrent quand tout le monde travail et ferment quand les travailleurs sortent et devraient pouvoir dépenser leur argent. Tout est renvoyé au week-end qui au lieu de servir à se reposer pour être productif la semaine suivante, est saturé et épuisant. Les gens pourront sortir du travail et aller faire des courses dans les commerces, ce qui relancera l’économie. Les week-ends seront plus reposants et les gens auront un travail plus productif en semaine;

– il y aura moins d’embouteillage, car tout le monde ne se mettra plus en route entre Cotonou et ses banlieues à la même heure. Les gens auront plusieurs heures pour rentrer progressivement. La circulation sera donc plus confortable pour tous, avec moins d’accident et de pollution. De même, les gens dépenseront moins en carburant à faire des aller-retour inutiles à 8h, 12h30, 15h et 18h30.

– Il devrait aussi y avoir moins de temps de travail habituellement perdu par les retards, les fatigues accumulées, la circulation stressante, le stress familial, etc….

– Il y aura aussi moins d’insécurité et d’incident liés au fait que de nombreuses personnes doivent rentrer trop tard, pour être sorti tard du bureau pour ensuite aller accomplir d’autres occupations;

– plusieurs écoles l’ont déjà compris et adoptés ce système. Selon mes enquêtes, nombreux sont les parents qui préfèrent systématiquement de tels écoles car plus avantageuses. On peut donc dire que dans une grande majorité, les Béninois apprécient ce système et l’applaudirait.

Bref, sachant le pragmatique et le sens de l’innovation rapide du gouvernement du Président Patrice Talon, et de son Ministre du Travail Adidjatou Mathys, je me fais ici le porte parole de nombreux Béninois, et je plaide pour une réforme urgente des horaires de travail. Je plaide surtout pour que cela soit fait avant la rentrée scolaire, pour ne pas la perturber une fois qu’elle aura commencé et qu’il faudra refaire les emplois de temps. Il serait aussi triste qu’il faille à cause de cela attendre la rentrée 2017.

Qu’il plaise donc au Président Patrice Talon et à ses collaborateurs, de nous exaucer sur ce plaidoyer, je suis sûr, cher à leurs compatriotes et à eux-mêmes, puisqu’ils ont déjà eu le mérite de l’envisager et d’y travailler actuellement. Cette réforme est devenue urgente Monsieur le Président.

Dieu bénisse le Bénin.
=====
Je note que comme mes études préalables l’avaient révélé la très grande majorité de nos compatriotes apprécient cette réforme et l’attend impatiemment. Le seul bémol relativement sérieux émis par certains est relatif aux écoles qui faute de classe ont plus de groupes que de classes et font donc des heures supplémentaires pour tenir. Rien ne devrait les empêcher de faire aussi des heures supplémentaires dans le nouveau système puisqu’ils vont déjà au delà des heures actuelles quoi qu’il en soit. Cela ne devrait donc en rien bloquer la réforme quand on considère ses innombrables avantages. C’est une question de modernisation urgente des horaires comme dans tous les pays modernes, les mêmes qui nous avaient appris le système actuellement dépassé.

Pour la question des embouteillages, la réforme ne la résoudra pas toute seule, surtout les matins. Mais à la sortie, certains rentreront directement tandis que d’autres feront des activités en ville avant de rentrer . Cela va étendre les mouvements sur plusieurs heures entre 16h et 20h et réduire les embouteillages du soir. Pour les autres embouteillages, la poursuite du bitumage ou pavage des voies secondaires et la création d’une annexe à Calavi pour les grandes administrations et entreprises, devraient avoir de très bons impacts. J’offre gratuitement mes services à toute administration ou autorités qui veut réfléchir à la question, pour y contribuer.

Par : Edgard Guidibi.

Source : Bénin Web Tv

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Je valide. le revers est moins que les avantages. Vivement, que ceci édifie nos décideurs dans l’accomplissement de leurs missions à eux assignées.

LAISSER UN COMMENTAIRE