La marche des étudiants dispersée par la police à Cotonou

La marche des étudiants dispersée par la police à Cotonou

12
PARTAGER

C’est le sauve qui peut général en ce moment à la devanture de la bourse du travail de Cotonou. À l’origine, une marche de protestation des étudiants vers le ministère de l’enseignement supérieur qui est dispersée par la police.

En effet, les étudiants ont entrepris une marche de protestation depuis ce matin. Démarrée depuis le campus vers leur ministère de tutelle, la marche a été stoppée au niveau de la bourse du travail de Cotonou. Face à la résistance des manifestants, les éléments de la police ont été obligés de faire usage de gaz lacrymogène, pour disperser les frondeurs. Sur le terrain, on nous renseigne que les étudiants arrivés à ce niveau, ont insisté à aller au ministère de l’enseignement supérieur, contrairement à ce qui a été précédemment retenu avec le préfet du Littoral. Il faut signaler que le préfet Modeste Toboula était aussi sur le terrain et attendait déjà avant l’arrivée des manifestants. C’est la débandade dans le rang des étudiants.

Par : Amir NABIL

aCotonou

Commentaires

commentaires

12 COMMENTAIRES

  1. Que des questions sans réponses : Pourquoi refuser aux étudiants d’aller au ministère, pourquoi c’au préfet d’intercepter la marche, tout ceci cache quoi? La rupture s’en va être plus dure que la continuité ? Autant de préoccupations et ceci nous amené à interpeller le préfet pour qu’il dulie un peu son vin, il risque de manquer, qui va le boire avec lui. A bon entendeur, salut. Je passais

  2. Les jeunes de ce pays souffrent, je suis pour la marche mais pas pour le respect des engagements dès le début de la marche.

  3. popo
    la violence appelle la violence laissez nos enfants déverser leur ras le bol , si c’est la rupture vous avez du pain sur la planche , tout part de l’université à bon entendeur merci

  4. en tout cas nous sommes là pour voir ce que les copains veulent faire avec le pays.je nous crois maintenant dans RDC bis où la liberté d’expression devient chose rare.talon a intérêt à rappeler toboura à l’ordre si non quand les gros poissons vont s’inviter dans la danse ils pourront plus contenir leur colère. samuel

  5. pourquoi vous refusez de rencontrer les étudiants. on ne peut pas taper l’enfant et lui empêcher de pleurer.
    le tout ne suffit pas d’aller avec la force

  6. c’est révoltant les étudiants ont des problèmes ils vont s’exprimer devant les autorités vous les réprimer Je ne suis d’accord avec le gouvernement de la rupture

  7. Notre pays le BENIN n’e’tait pas un pays de foot .L’Etat a mit des milliards dans ce secteur. Voulant creer ainsi les conditions favorables au developpnt du foot ces milliards pouvaient servire a resoudre et a corriger beaucoup de nos problemes. Certains compatriotes l’ignorent et pour leurs inte’rt egoistes mettent tt le pays en difficulite’, C’est DOMAGE et HONTEUX a vs le reste ……?

  8. SamDje’. Notre Pays le BENIN n’a plus besoin des maarches et des greves .C’est trop tot en 100jours pr perdre espoir les amis .

LAISSER UN COMMENTAIRE