La ligne rouge du préfet attendue pour la circulation à Dantokpa et...

La ligne rouge du préfet attendue pour la circulation à Dantokpa et environ

0
PARTAGER

Le préfet doit montrer la ligne rouge.
Malgré des mesures prises par le Préfet du Littoral et la Sogema pour assainir, sécuriser et rendre accessible le marché Dantokpa et ses environs, le désordre y est total. Un tour dans les lieux rend souriant et triste.

Circuler à Cotonou ou dans la zone du marché de Dantokpa , n’est pas facile vu l’insuffisance de voies et d’artères dégradées, l’incivisme des conducteurs de motos, d’automobiles , de charrettes et même des piétons.Mais depuis la prise d’un ensemble de mesures pour améliorer la situation , les choses se sont empirées. Tenez, partout des gens pressés de circuler, de filer , de pétarader ; partout des chargements , déchargements , stationnements anarchiques . Les feux tricolores en ce qui les concerne ne fonctionnant pas tous , les usagers font la pagaille . Pire à certains niveaux du marché Dantokpa , comment ne pas évoquer avec tristesse ou joie , le second parc auto se trouvant vers la statue Maman bébé lorsqu’on vient d’Akpakpa. Fumée, embouteillage monstre , accident , incidents , insultes , jurons , odeurs nauséabondes , tutti quanti , une véritable merde . Et dire que nos autorités à divers niveaux ne le savent pas est un crime. Tous les jours que Dieu crée , le spectacle horrifiant et horripilant est là , présent et choquant. Monsieur le préfet du Littoral dont on salue les gestes , actions , idées et prouesses est invité à venir au secours des populations. Une ligne rouge pour les chauffeurs et autres conducteurs indélicats serait la bienvenue.

Marie Soeur Tampily

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE