Journee mondiale de l’habitat edition 2016: ameliorer le cadre de vie pour...

Journee mondiale de l’habitat edition 2016: ameliorer le cadre de vie pour un developpement durable

0
PARTAGER

Dans le cadre de la commémoration de la Journée mondiale de l’habitat édition 2016, le ministre du Cadre de vie et du Développement durable, José Didier Tonato a délivré un message à la Nation. Son intervention qui s’appuie sur le thème de la célébration qui est à sa 31eédition, offre aux gouvernants béninois l’occasion de réaffirmer leur vision d’amélioration du cadre de vie, gage d’un développement durable.

«"Le logement d’abord", placer notre habitat et notre cadre de vie au cœur du développement de nos nations». Tel est le libellé du thème proposé par le Programme des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat) pour la 31e édition de la Journée mondiale de l’habitat. Le premier lundi du mois d’octobre, a rappelé José Didier Tonato, ministre du Cadre de vie et du Développement durable, est retenu par l’Assemblée générale des Nations Unies comme jour pour célébrer l’habitat. Cela pour permettre aux acteurs locaux, nationaux et internationaux d’aborder et de résoudre convenablement les problématiques de l’habitat, des villes et du logement, en vue de proposer des solutions durables, a relevé le ministre.

Pour lui, c’est à juste titre que se loger fait partie des cinq besoins fondamentaux de l’Homme. José Didier Tonato a retenu que le logement décent, en mettant l’homme dans les conditions idoines de sécurité et de productivité, fait de lui le principal acteur du développement et de création de la richesse.
«ONU-Habitat nous plonge dans la perspective de la 3e conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable (Habitat III)» qui se tiendra à Quito en Equateur du 17 au 20 octobre», a estimé le ministre. Quito, relève José Didier Tonato, tracera des voies nouvelles face aux défis de l’urbanisation et aux opportunités qu’elle offre pour un développement urbain durable.
Ainsi, indique le ministre, les villes et centres urbains sont confrontés à de nombreux défis aussi cruciaux les uns que les autres, au nombre desquels se trouvent la planification et la gestion urbaines, les infrastructures et la mobilité, l’accès à l’énergie et aux services de base, la sécurité foncière, l’accès au financement, les changements climatiques, l’assainissement, la dégradation du couvert végétal et des écosystèmes naturels, l’érosion côtière. Autant de défis qui exigent des réponses nationales et locales, pertinentes et complémentaires. En effet, le Bénin a choisi de décliner le thème mondial en s’engageant pour l’«amélioration du cadre de vie, gage d’un développement durable».
Dans le cadre de cette vision, le ministre a déclaré avoir été instruit par le président de la République pour mieux accentuer les synergies qui doivent s’établir entre les secteurs de l’aménagement du territoire, du développement urbain, de l’écologie et de l’habitat. « Nous avons fait le choix du Programme Villes durables pour optimiser l’utilisation des ressources disponibles, fédérer toutes les énergies de la communauté nationale, en vue d’un développement durable du cadre de vie des Béninois», a réaffirmé José Didier Tonato. Ainsi, informe-t-il, la 31e édition est une occasion de scanner le secteur de l’habitat à travers l’organisation d’un mois national de l’habitat avec des journées portes ouvertes sur les structures en charge de notre cadre de vie, pour qu’elles apportent des réponses fiables aux préoccupations et attentes des populations dans leurs domaines respectifs. A l’occasion, les grandes préoccupations du cadre bâti qui seront abordées porteront sur : l’habitat et l’environnement, l’atténuation et l’adaptation au changement climatique, les techniques de construction, l’écologie et l’énergie verte.
Au programme des manifestations inscrites pour cette commémoration, retenons un atelier qui fera le point de la mise en œuvre de la première phase du Programme participatif d’amélioration des bidonvilles initié par ONU-Habitat et la validation du profil urbain national. Parallèlement, le ministère du Cadre de vie organise en partenariat avec une structure associée, le salon international de l’immobilier et des matériaux modernes (S2IM) au stade général Mathieu Kérékou du 3 au 8 octobre prochain. Les populations sont conviées auxdites manifestations, a souhaité le ministre, avec beaucoup d’espoir dans l’avenir des villes béninoises et de notre habitat.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE