Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté : Rompre avec l’humiliation et...

Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté : Rompre avec l’humiliation et l’exclusion pour une stabilité sociale

0
PARTAGER

Dans le cadre des manifestations commémoratives de l’édition 2016 de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) a, conjointement avec le Ministère du plan, organisé hier, lundi, 17 octobre 2016 une Conférence-débat sur la problématique. Cette séance d’échanges et d’information sur la pauvreté au Bénin s’est déroulée au Palais des Congrès de Cotonou en présence de plusieurs ministres du gouvernement, ambassadeurs, experts…

« De l’humiliation et l’exclusion à la participation : éliminer la pauvreté sous toutes ses formes », c’est le thème autour duquel se sont articulés les échanges durant la Conférence-débat. La problématique de la pauvreté reste préoccupante au Bénin en dépit des efforts consentis pour sortir les populations de la précarité. Dans le monde, plus d’un milliard de personnes vivent toujours dans l’extrême pauvreté. Pour briser le cercle vicieux de la pauvreté, il importe de résoudre les inégalités sociales, économiques. A en croire le coordonnateur-résident du système des Nations unies au Bénin, Siaka Coulibaly, l’humiliation et l’exclusion restent d’importantes causes d’instabilité sociale. Au Bénin, les filles-mères, des albinos, des handicapés sont toujours humiliés, exclus et abandonnés. Le Pnud, selon lui, œuvre à l’amélioration de la gouvernance des affaires publiques, de la situation sanitaire des populations, la participation citoyenne dans l’optique de mettre fin à l’exclusion sociale et garantir la prospérité pour tous. Pour la ministre Marie-Odile Attanasso, représentant le ministre du plan et du développement, il est impératif de déclencher une mobilisation générale en faveur de l’autonomisation des différentes couches pour éliminer la pauvreté de masse. Tout en réitérant l’engament du gouvernement béninois d’être au rendez-vous des Odd en 2030, elle a rassuré des actions concrètes pour le mieux-être de tous les béninois.

Aziz BADAROU


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE