Journée africaine de l’alimentation scolaire : Des repas scolaires, la garantie d’une...

Journée africaine de l’alimentation scolaire : Des repas scolaires, la garantie d’une meilleure éducation des enfants

0
PARTAGER

Le Bénin, à l’instar des autres pays africains, a célébré la première édition de la Journée Africaine consacrée à l’alimentation scolaire, la semaine écoulée. Initiée par l’Union africaine en collaboration avec le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (Pam), la présente journée vise à édifier plus sur le rôle essentiel des repas scolaires pour l’éducation et les économies locales.

En effet, les repas scolaires fournissent un soutien social indispensable, encourageant une assiduité plus régulière à l’école et contribuant à la protection des enfants en cas d’urgence. C’est aussi un investissement clé sur le long terme pour l’avenir de millions de personnes, les économies locales ainsi que pour l’élimination de la faim à travers le monde. « Les programmes de repas scolaires sont un moyen essentiel d’accroître non seulement l’inscription en classe, mais aussi de soutenir l’assiduité, d’améliorer la performance scolaire et la croissance des économies locales. De plus, il est prouvé qu’en ajoutant seulement un an de repas scolaires, on arrive à accroître la scolarisation des filles de près de 30% », a déclaré la directrice exécutive du Pam, Ertharin Cousin. A l’en croire, plus de 10 millions d’enfants, dans 41 pays africains, ont bénéficié des programmes de repas scolaires du Pam en 2014. Plus de la moitié des enfants bénéficiaires des programmes des cantines scolaires du Pam dans le monde vivent en Afrique. A l’échelle mondiale, plus de 370 millions d’enfants reçoivent des repas scolaires dans 131 pays, principalement via des systèmes gouvernementaux. Les enfants fréquentent l’école plus régulièrement quand ils y reçoivent un repas. Ils ont aussi tendance à mener des vies plus saines et plus productives. La première édition de la Journée africaine de l’alimentation scolaire se concentre sur les repas scolaires produits localement. Les agriculteurs produisent des aliments qui sont ensuite achetés pour une utilisation dans les cantines scolaires locales, optimisant ainsi les avantages pour les écoliers, les agriculteurs et les communautés locales.

Aziz BADAROU

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE