Intervention sur les 6 mois du Président Talon : Un bon discours...

Intervention sur les 6 mois du Président Talon : Un bon discours politique pour Lionel Zinsou

8
PARTAGER

Lionel Zinsou entend se donner suffisamment de temps pour apprécier la gestion de l’actuel président, son challenger d’avril 2016, Patrice Talon.

Les plaintes montent, les bruits de fond s’accentuent, les soi-disant opposants diabolisent, mais l’opposant appelle à tempérer les ardeurs. Lionel Zinsou, pourtant challenger de l’actuel président, n’a pas arboré le costume d’opposant forcené. La critique facile faite de haine facile en cours par ici n’est pas la chapelle du tout cohérent ancien premier ministre. Au contraire, il demande qu’on tempère les ardeurs avec une insistance et un appel pressant à la patience. Il pense que 6 mois est trop juste pour apprécier la gestion d’un président. Sans fioriture et avec une approche réaliste, Lionel Zinsou pense qu’il faudra attendre une année voire deux ans pour se faire définitivement une idée. « Je pense qu’il faut attendre un an, deux ans pour voir des résultats », a-t-il déclaré. Lionel Zinsou appelle à la prudence, mais reste tout de même ferme sur les bords. Il dit ne pas vraiment soutenir qu’on passe 5 ans sans rien faire. « Ce que je sais est que le Bénin ne peut pas se permettre le luxe de cinq ans sans résultats ». Lionel, Zinsou martèle que Patrice Talon n’aura pas d’excuses à faire 5 ans sans produire un résultat palpable. Ceci risque de ne pas arriver, mais au cas où le miracle se produirait, Lionel Zinsou ne sera pas vraiment le seul dans la barque des contestataires. Le Bénin reste particulier et surprend toujours.

L’autre point positif de la déclaration du candidat malheureux, c’est sa disponibilité. En effet, Lionel Zinsou exprime sa disponibilité à aider le régime actuel à réussir sa mission. Tout ce qu’il demande, c’est la clarté du régime Talon dans le mode de collaboration. « En, matière économique et sociale, si le président veut qu’on l’accompagne, que ce soit bien clair ». Et il ajoute : « Quand il engage la parole du Bénin sur des projets, c’est quelque chose qui va durer cinq ou dix ans parce qu’il y a consensus. Moi, je serai un acteur du consensus ». Il semble qu’on commence par faire de la bonne opposition par ici. Lionel Zinsou montre l’exemple.

AT

aCotonou

Commentaires

commentaires

8 COMMENTAIRES

  1. L’ opposition, c’ est par rapport a une politique et ce n’ est pas apres les catastrophes qu’ il faut aviser ses compatriotes. L’ absence de communications en direction du peuple est elle productive pour l’ avenir de la democratie

  2. si c’était lui il allais fait koi en 5ans alor les politiciens je vous pries de bien vouloir laisser en paix le président et ses ministres fait partager leur expérience dans le pays car vous vous en avez une gérer le pouvoir.

LAISSER UN COMMENTAIRE