Installation controversée du comité gare de Bohicon:La mairie et les chauffeurs à...

Installation controversée du comité gare de Bohicon:La mairie et les chauffeurs à couteaux tirés

0
PARTAGER
 

Une crise de leadership secoue la gare routière de Bohicon depuis le 05 décembre 2015 où le comité gare routière de Justin Gangbémabou est en fin de mandat. Le renouvellement des instances de ce comité oppose la mairie de Bohicon aux chauffeurs. Ils sont toujours à couteaux tirés.

Les différentes rencontres entre la mairie et les coordonnateurs des syndicats opérant sur la gare routière de Bohicon pour parvenir à un consensus ont accouché d’une souris. La mairie cherche coûte que coûte à contrôler ce comité. Les chauffeurs qui veulent aussi avoir la présidence s’y opposent et n’entendent pas se laisser faire. Ils n’ont pas voulu faire des concessions. « Les chauffeurs ne sont pas favorables pour le comité transitoire tel que la mairie nous propose. Nous invitons alors le maire à revoir sa copie », a déclaré Théodore Agbohoutan, superviseur de l’axe Zou-Nord à la gare routière de Bohicon. Un dialogue de sourd s’est donc installé et empêche toute installation d’un nouveau comité gare, créant ainsi un vide juridique dont profite le comité en fin de mandat.

En effet, selon nos investigations, Justin Gangbémabou, a notifié à la mairie la fin du mandat de son comité qui a expiré depuis le mois de décembre passé. En raison des turbulences de l’élection présidentielle, la mairie n’a pas pu convoquer à temps les coordonnateurs à l’élection d’un nouveau comité. Avec cette impasse, les coordonnateurs de 14 syndicats opérant sur la gare routière de Bohicon sur les 17, sans aviser la mairie, se sont retrouvés le 13 mai 2016 pour élire les membres du nouveau comité ayant à sa tête Hervé Akpakpo. Il a été élu par 13voix contre 01 pour Augustin Ahouangan son challengeur. Le procès verbal est adressé à la mairie. Marcel Djidago, Responsable de Cocycotrab/Bohicon confirme les faits mais précise que la réunion a été tenue en présence du Secrétaire général de la mairie sensé représenter l’institution communale. Deux jours plus tard, soit le 16 mai dernier, la mairie a convoqué tous les délégués mandatés des 17 syndicats dans sa salle conférence pour la reprise du processus parce qu’elle a estimé que l’élection du comité faite à la gare ne respecte pas les principes. A cette rencontre, seul Syncotube auquel appartient Hervé Akpakpo a fait défection. Les 16 syndicats présents ont alors porté Augustin Ahouangan à la tête du comité gare Bohicon.

Paralysie générale de la gare

Le 27 mai 2016, l’installation d’Augustin Ahouangan au sein de la gare a suscité de vives réactions de la part des chauffeurs. Pour manifester leur désapprobation contre ce qu’ils ont appelé « coup de force de la mairie », les activités de la gare ont été paralysées. Les voyages ont été interdits. Les autorités de la mairie, face à la furie des manifestants n’ont pas pu installer les membres du nouveau comité. « C’est la mairie qui est en train de nous imposer son véto. Cela ne nous convient pas. Il y a un représentant de la mairie qui avait suivi l’élection que nous avons organisée. Les rapports ont été envoyés à la mairie, et ampliation faite à d’autres structures. Mais on ne sait pas pour quelle raison la mairie, qui au départ avait approuvé rejette notre choix » s’exclame un des manifestants. « Ce qu’on veut maintenant, c’est l’installation ou rien des membres du comité élu par les chauffeurs » insiste un autre manifestant. Approché, le premier adjoint au maire de Bohicon, Mama Sanny affirme que la mairie est dans ses prérogatives. « Ce mouvement est assimilable à un trouble à l’ordre public. Organisé par un seul syndicat, il est dû à une méconnaissance des textes. Dans un contexte de décentralisation, les gares routières, les marchés et les abattoirs sont des unités marchandes que la loi a léguées à toutes les Communes du Bénin. A ce titre, c’est le maire qui gère et organise tout ce qu’il y a sur la gare routière. Les chauffeurs, les syndicats et autres acteurs ne sont que des locataires de la gare routière. Donc, nous sommes dans nos prérogatives », a-t-il clarifié. Dans cette guéguerre, par arrêté n°4D/034/Mcb/Sg/Sae du 17 mai 2016, la mairie à suspendu jusqu’à nouvel ordre, les activités du Syncotube sur les gares routières de Bohicon. A en croire Marcel Djidago, le forcing de la mairie a des visés politiques, si non, pour quelle raison la mairie a rejeté le choix fait par les chauffeurs eux-mêmes. Parce qu’Hervé Akpakpo a milité en faveur de Patrice Talon, son élection a été invalidée au profit d’Augustin Ahouangan qui avait milité pour Lionel Zinsou. Le Premier adjoint au maire de Bohicon, balaie d’un revers de main cette thèse. « Notre décision n’a rien de politique. Les textes sont clairs. Si vous prenez l’arrêté n°015 de 2005, signé par le ministre Mama Sika qui consacre la gestion de toutes les gares au Bénin, il a supprimé la cogestion et a retourné tout ce qui a comme gare routière dans le giron des Communes. Je pense qu’en son article 1er, c’est bel et bien stipulé dedans. Nous n’avons rien inventé à Bohicon et c’est comme ça que ça doit se passer jusqu’à preuve de contraire », a martelé Mama Sanny. Malgré ces agissements, la mairie invite les protagonistes à s’entendre sur l’essentiel.
Z.T


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 
Offre Spéciale Global Service plus

LIRE DANS LA MEME RUBRIQUE
18 juin 2016
Un repris de justice spécialisé dans le cambriolage appréhendé à Pobè

17 juin 2016
Désengorgement des maisons d’arrêt:La loi Prudencio adoptée

17 juin 2016
Baccalauréat session unique de Juin 2016:115 322 candidats composent ce lundi

17 juin 2016
Passation de charges au Bag:Le patrimoine de l’institution passe à la présidence

17 juin 2016
Organisation harmonieuse du Dt, Cap et Bepc:1er test réussi pour le Dec Mahougnon Kakpo

17 juin 2016
Obsèques du Chef de l’arrondissement de Sahè:Alexis Egbako inhumé le 2 juillet prochain

17 juin 2016
1ère édition de la soirée « Albi inséré »:Tévoédjrè soutient les albinos

16 juin 2016
Un individu spécialisé dans la vente des motos volées présenté à la presse à Pobè

16 juin 2016
Un faux procureur près la Cour suprême appréhendé par la compagnie de gendarmerie d’Aplahoué

16 juin 2016
Supposée interdiction des tenues sexy à L’UAC : le rectorat dément et met en garde.

15 juin 2016
Menaces de licenciement : Bolloré Africa Logistics prépare une crise sociale

15 juin 2016
Autorité du bassin du Niger:Audit sur une institution régionale en restructuration

15 juin 2016
Santé de la mère et de l’enfant:L’étude des coûts de la césarienne restituée

15 juin 2016
Conseil national des chargeurs du Bénin:La formation sur les normes de production lancée

15 juin 2016
Dépôt des déchets ménagers aux alentours des maisons à Lokossa:Des actes aux multiples impacts sur la santé et l’environnement

14 juin 2016
6ème réunion du Conseil des ministres de l’Abv:Programme d’activités et budget 2016-2017 adoptés

14 juin 2016
L’Atacora et la Donga positionnent 16 992 candidats

14 juin 2016
Zou-Collines : 35 580 sur la ligne de départ

14 juin 2016
BEPC dans le Mono-Couffo : des examinateurs remplacés

13 juin 2016
Brevet d’études du premier cycle:Bon démarrage du Bepc 2016, malgré des absences

0 | 20 | 40 | 60 | 80 | 100 | 120 | 140 | 160 | | 3820
 
 
 

 

 

 

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE