Insertion professionnelle des jeunes : L’Uac Startup Valley, une solution pour réduire...

Insertion professionnelle des jeunes : L’Uac Startup Valley, une solution pour réduire le chômage

0
PARTAGER

Le siège du parc d’incubateurs spécialisés d’entreprises de l’Université d’Abomey -Calavi (Uac) a été inauguré le vendredi 27 mai 2016. Etudiants, autorités rectorales et ministérielles étaient à cette cérémonie qui met en lumière les activités de l’Uac Startup Valley mis en place depuis  bientôt  deux (02) ans.  « L’Université doit devenir un outil de développement », a déclaré le Recteur Brice Sinsin en soulignant les motivations de l’initiative. « Créer des entreprises pour la Nation, c’est régler des problèmes sociaux », martèlera-t-il. Le Professeur Sinsin a montré que l’immersion dans le monde des entreprises que propose entre autres ce parc d’incubateurs est très utile pour le futur entrepreneur. Une assertion que ne démentira pas le représentant des jeunes en formation. Selon lui, de nombreux jeunes encadrés à l’Uac Startup Valley ont déjà créé leurs entreprises et sont  sous observation. La ministre de l’Enseignement supérieur, Marie Odile Atanasso a, en ce qui la concerne, reconnu que l’initiative permettra de résoudre le problème de sous-emploi au Bénin et promis le « soutien nécessaire » du gouvernement pour sa pérennité. A en croire le service presse du Rectorat, le parc d’incubateurs spécialisés d’entreprises de l’Uac est composé de six incubateurs spécialisés à savoir Agrobusiness, Technologies,  Services, Recherche et développement, Entrepreneuriat féminin et Salariés qualifiés.  C’est un pôle de création  d’entreprises innovantes  à fort potentiel  d’emplois décents et durables. Dédié à l’innovation, l’Uac startup Valley compte réduire le taux de chômage des diplômés, accompagner les diplômés dans la création et le développement d’entreprises. Il a également des objectifs chiffrés. Le centre  veut contribuer à « maitriser le taux de chômage des diplômés de l’Uac à moins de 20% d’ici à 2025 et encadrer les jeunes diplômés à créer au moins 30 entreprises innovantes par an  pour 1000 emplois directs et 5000 emplois indirects au moins d’ici à 2025. Uac startup Valley propose aussi la formulation d’idées d’entreprise, l’étude des projets d’entreprise, la mobilisation de ressources, le suivi et le coaching des entreprises.

A.S

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE