Insécurité sur les axes routiers:Les braquages de retour dans l’Atacora-Donga

Insécurité sur les axes routiers:Les braquages de retour dans l’Atacora-Donga

1
PARTAGER

La recrudescence de l’insécurité ces derniers jours dans les départements de l’Atacora et de la Donga crée une panique générale. Outre les cambriolages enregistrés pêle-mêle dans les localités, l’on assiste aux braquages répétés sur les axes routiers. La semaine dernière, les braqueurs ont fait deux morts et emporté des biens.

L’axe routier Bassila-Porga dans les départements de l’Atacora et de la Donga est, depuis peu, tombé dans les mains des hors-la-loi. Les malfrats de divers nationalités, y compris les nationaux, opèrent allègrement et sans vergogne de jour comme de nuit, sur ce tronçon de la route nationale inter Etats N°3. Le phénomène a repris du service au lendemain de la suppression de quelques postes de contrôle sur le corridor de la Cédéao. Le dernier cas de braquage sur cette route et qui a plongé les populations dans la tristesse est survenu dans la nuit du jeudi 12 au vendredi 13 mai 2016 à hauteur du village de Nalohoun II dans la commune de Djougou. Un colonel Douanes à la retraite, en provenance de Cotonou pour des soins à l’hôpital St Jean de Dieu à Tanguiéta, accompagné des membres de sa famille, a été abattu par les malfrats. Ils étaient à bord d’un véhicule 404 bâché lorsqu’ils ont été surpris par une barricade de grosses pierres sur la Rnie N°3. Pris de panique, le Colonel Victor Zohoun, au volant, a percuté avec son véhicule la barrière. Pendant qu’il entrait dans le ravin, les malfrats, tous peulhs et au nombre de 05, ont suivi le véhicule. Une fois immobilisé, l’un des malfrats a tiré à bout portant sur sa victime. Un autre occupant du véhicule a également eu des blessures dans sa fuite. Ils ont fouillé les occupants et tout le véhicule. Une importante somme d’argent et des biens matériels auraient été emportés.

Matéri, l’autre cible

Un braquage s’est opéré sur le tronçon Dassari-Porga dans la commune de Matéri le jeudi 12 mai en pleine journée. Deux camions d’immatriculation Burkinabé transportant du coton et un mini bus ont été tenus en respect par des malfrats non identifiés. Ils ont blessé les occupants des deux camions avec des armes blanches. Le minibus a été criblé de balles sans faire de perte en vies humaines parmi les occupants. Des sommes d’argent auraient été également emportées par des délinquants. A Daga, toujours dans la commune de Matéri, des commerçants revenant d’un marché au Burkina-Faso ont été dépouillés de leurs biens et de fortes sommes d’argent emportées. Par contre, à Koulou-Koalou, un cas de braquage a été perpétré sur un motocycliste commerçant résidant à Matéri centre. Le commerçant qui aurait marqué une résistance a été tué avant d’être dépouillé de ses biens. Le montant de la somme d’argent emporté par les malfrats reste inconnu. Plusieurs autres voies secondaires sont fréquemment barricadées pour des opérations de braquages dans ces deux départements du Nord-ouest.

Prince Ouindé
(Br Atacora-Donga)

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE