Insécurité en fin d’année : Les Ministères de l’intérieur et de la...

Insécurité en fin d’année : Les Ministères de l’intérieur et de la défense doivent prendre des mesures idoines

0
PARTAGER

Par : Nicodème Noukounmonkè

Comme à l’accoutumée, les hors la loi se sentent dans un tournant de grandes moissons à l’approche des fêtes de fin d’année. Ces périodes de fin d’année se révèlent d’habitude pour les populations à la fois comme un temps de calvaire et de panique. Commerçants et hommes d’affaires sont sur le qui-vive et même le citoyen lambda contrôle ses mouvements. Et pour cause, les divorcés sociaux doivent faire la moisson de ce qu’ils n’ont pas semé. Face à cet état de chose, les Ministères de l’intérieur et de la défense se doivent de changer leur mode de fonctionnement pour contrer le rythme des braqueurs qui empêchent les populations de traverser paisiblement la fin d’année. La police et la gendarmerie doivent affûter leurs armes afin de garantir aux paisibles populations leur sécurité de même que celle de leurs biens. Et pour cela, il faut les doter de moyens de qualité pour affaiblir le moral des gangsters. Si les malfrats ont pris de recule dans les villes faisant croire à une certaine sécurité, il faut signaler que leur nouvelle destination reste les villages et campagnes où ils dictent leur loi. A défaut de rentrer avec de gros butins, ceux-ci s’en prennent aux pauvres villageois qu’ils dépouillent aux moyens de ce qui leurs passe sous mains. En cette veille de fin d’année, il faut redonner confiance aux populations et pour cela Sacca Lafia et Candide Azannaï doivent redoubler de vigilance et remettre leurs troupes sur pieds de guerre.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE