Insécurité à l’ère de la Rupture : Sacca Lafia en randonnée, les...

Insécurité à l’ère de la Rupture : Sacca Lafia en randonnée, les Béninois se font braquer

0
PARTAGER

300 millions emportés à « La Roche », 1 milliard 200 millions volatilisés dans un braquage digne d’un scénario hollywoodien mercredi dernier derrière le camp Ghézo, des millions emportés dans un autre braquage à Missèbo ! Et que dire du cas du marché Dantokpa où des millions auraient été également emportés n’eût été la réaction prompte de la victime qui,  main nue, a réussi à mettre en déroute des braqueurs armés de pistolet automatique ? Le tableau de la sécurité à l’ère du Nouveau départ est bien sombre. L’insécurité a atteint des proportions inquiétantes. Les individus mal intentionnés rivalisent d’imagination pour déposséder les paisibles populations du fruit de leur labeur. Les Béninois se font braquer de jour comme de nuit au nez et à la barbe des forces de l’ordre. Et pour toute réponse,Sacca Lafia multiplie les descentes dans les directions sous tutelle.Le nouveau patron de la sécurité affiche un calme olympien alors que ses compatriotes vivent sous la hantise d’encombrantes visites d’individus sans foi ni loi. A quand la fin de cette randonnée du nouveau patron de la sécurité pour se consacrer à l’essentiel, le besoin des populations de vivre et de travailler dans un environnement sécurisé ?

Il est vrai que l’arrivée d’un nouveau ministre de l’Intérieur a toujours fait monter d’un cran l’insécurité. Mais seule une stratégie de riposte et de dissuasion,très tôt mise en oeuvre,force les malfrats à revoir à la baisse leur malsain dessein et  battre en retraite. En la matière, quelle est la stratégie de Sacca Lafia ? Les Béninois continueront-ils à voir leurs biens s’évaporer pendant que le nouveau ministre prend connaissance avec les structures sous sa tutelle ? Les citoyens  ont besoin d’être rassurés et le Nouveau départ gagnerait à prouver par des actes que leur sécurité lui tient à cœur.

Bertrand HOUANHO

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE