Importation de produits congelés: Sébastien Ajavon veut ester le GIPC en justice

Importation de produits congelés: Sébastien Ajavon veut ester le GIPC en justice

0
PARTAGER

Le Groupement des Importateurs des produits congelés (GIPC) est dans le collimateur de Sébastien Ajavon, Administrateur général du groupe Cajaf Comon. La décision de plainte devant les juridictions compétentes émane de l’homme d’affaires qui se dit être diffamé par certains de ces frères importateurs des produits congelés.
Le Groupement des Importateurs des produits congelés (GIPC), avaient battu le macadam protestant contre la " mauvaise volonté de l’homme " quant aux nouvelles réformes engagées par le Chef de l’État , Patrice Talon dans le cadre de la taxation des produits congelés importés. Selon cette mesure, le gouvernement a baissé les prix de taxation à compter du mois de juillet mais que l’opérateur économique Sébastien Ajavon, sous prétexte d’un stock qui disposerait, aurait usé de sa position afin d’empêcher l’entrée en vigueur de cette nouvelles donne qui arrangerait les importateurs.

Interrogé sur la question au détour d’un entretien que l’homme a eu avec les membres de la fondation Fredich Erbert, Sébastien Ajavon dit être victime de son franc -parlé et de sa sincérité. " Je suis opérateur économique et le secteur de l’importation des produits congelés est celui que je donnais le plus. J’ai fait une provision de mes articles sur un certain nombre de mois et tous ces articles ont subi la taxation en cours en ce moment. Après que le gouvernement ait annoncé la baisse, en tant qu’opérateur, j’ai posé mes conditions au gouvernement selon lesquelles les articles taxés doivent être réévalués selon les nouvelles dispositions et que la différence me soit retournée ", a exposé Sébastien Ajavon.

Pour Sébastien Ajavon, les membres de ce fameux regroupement ont sali son nom et l’ont diffamé à la suite de leur sortie. Considérant que le Bénin est un état de droit, le magnat des volailles entend traduire en justice ces importateurs afin qu’ils apportent les éléments de leurs propos.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE