Grogne à propos des lampadaires solaires à Porto-Novo : La communauté musulmane...

Grogne à propos des lampadaires solaires à Porto-Novo : La communauté musulmane réclame la part de la rue de la mosquée centrale

0
PARTAGER

Une délégation de la communauté musulmane de Porto-Novo a rencontré hier, mercredi 22 juin 2016, le président de  l’Assemblée nationale par le truchement  de l’audience qu’il lui a accordée. La délégation est allée faire constater au président que la rue  de la mosquée  centrale n’a pas été prise en compte  dans la distribution des lampadaires solaires.

Le Président de l’Assemblée Nationale a eu des échanges avec le Haut conseil de la communauté musulmane de la ville de Porto-Novo. Selon  Gafari AKanni, Secrétaire général de ladite communauté, il y a d’abord des difficultés de financement de l’extension de la Mosquée centrale. La goutte d’eau qui aurait fait déborder le vase, est l’implantation de lampadaires solaires dans la ville. Plusieurs édifices publics, privés et même religieux en auraient bénéficié. Dans le même temps, la Mosquée centrale serait laissée pour compte. En apaisant les responsables de cette communauté, le président de l’Assemblée nationale a promis d’intervenir auprès des pouvoirs publics pour qu’une solution rapide soit trouvée aux problèmes posés. D’ailleurs, aussitôt après les audiences, le  maire  de la ville de Porto-Novo, Emmanuel  Zossou était au bureau du président Adrien  Houngbédji.

K.P (BR: O.-P.)


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE