Gratuité de la césarienne:Le Répertoire des bonnes pratiques bientôt validé

Gratuité de la césarienne:Le Répertoire des bonnes pratiques bientôt validé

0
PARTAGER

50 hôpitaux œuvrent, sur toute l’étendue du territoire national, à la mise en œuvre de la gratuité de la césarienne. Ce qui a permis entre autres, la réduction drastique de la mortalité maternelle et néonatale, l’amélioration de la santé physique et psychique de la mère et du nouveau-né, et la réduction du stress psychologique lié à l’acte et aux dépenses qui y sont rattachées. En vue d’apprécier le chemin parcouru depuis 2009, l’Agence nationale de gestion de la gratuité de la césarienne (Angc), organise un atelier de 5 jours à l’hôtel Bel Azur de Granp-Popo depuis mardi 19 avril 2016.

Il est attendu de cette rencontre la validation du répertoire des bonnes pratiques de la prise en charge de la gratuité de la césarienne. En effet, selon Raïssatou Ami-Touré, Directrice générale de l’Argc, chaque année 3000 autres césariennes viennent s’ajouter au nombre de cas enregistrés l’année précédente. Alors que dans le même temps, « la subvention accordée à l’Angc par le Budget national n’évolue pas ». C’est pour cela que le ministre Alassane Seidou, a rappelé que le nouveau gouvernement reste préoccupé par la santé de la population, et plus particulière celle des couches vulnérables que constituent les enfants, les femmes enceintes et les personnes du 3ème âge. « La gratuité de césarienne est capitale et sa promotion irréfutable comme le démontre la réduction de la mortalité maternelle et néonatale », a ensuite déclaré le ministre de la Santé. Avant de remercier l’Agence française de développement (Afd), qui depuis 2012, soutient les actions de l’Angc à travers le Programme d’appui à la santé maternelle et infantile (Pasmi).

W.N


 

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE