Gestion de la commune de Zagnanado : Des jeunes d’Agonlin demandent la...

Gestion de la commune de Zagnanado : Des jeunes d’Agonlin demandent la mise en débet du maire

0
PARTAGER

Des jeunes du Plateau d’Agonlin ne sont pas en phase avec la gestion qui se fait de la commune de Zagnanado par le maire, Symphorien Misségbétché. Réunis au sein du collectif « Sauvons Zagnanado », ils exigent la mise en débet de l’édile.

C’est à la faveur d’une conférence de presse tenue hier jeudi, dans un hôtel de Cotonou, que Oludé Atchadé, Doctorant en Droit et Christian Hounmabou, Secrétaire général du Collectif « Sauvons Zagnanado » ont donné de la voix. Pour ces représentants de la jeunesse de Zagnanado, Ouinhi et Covè, « ce qui se passe dans la commune de Zagnanado est scandaleux ». Au banc des accusés, l’édile de ladite commune, qui selon les conférenciers, fait « une gestion solitaire et opaque ». Plusieurs faits lui seraient reprochés. Et pour étayer leurs propos, une pile de documents brandis, dont entre autres le rapport final de l’audit de la gestion des ressources du Fadec dans la commune au titre de 2014 et celui relatif à l’exploitation des carrières de sable fluvial et de pierre concassée situées à Womèto et Don-Tan. « L’objectif de cette conférence de presse est d’inviter le gouvernement à s’intéresser au rapport Fadec  et autres rapports qui de l’Inspection générale d’Etat qui accablent certains maires de nos communes. Certains se sont fait réélire à l’issue des élections communales et locales de 2015 malgré les nombreux cas de détournements et de mauvaise gestion des ressources dénoncés par lesdits rapports. Le cas de la commune de Zagnanado est criard et mérite plus d’attention à l’ère du Nouveau départ (…). C’est fort de cela que nous, jeunes du Plateau d’Agonlin dans le sursaut ‘’Sauvons Zagnanado’’, invitons les 12 préfets des 12 départements du Bénin, le ministre de la décentralisation et le chef de l’Etat, Patrice Talon en particulier à revenir sur le rapport (…). Ceci est un appel non seulement à l’endroit du gouvernement, mais également à l’endroit des organismes de veille citoyenne… », a souligné le Sg du collectif. Et selon le Doctorant et membre du même collectif, la seule option pour que Zagnanado soit sauvé et remis sur le chemin du développement, c’est la mise en débet du maire Symphorien Misségbétché qui a été reconduit à la tête de la commune après les élections de 2015.

M.M


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE