Fourniture de l’eau potable aux populations de Parakou : Le maire Souradjou...

Fourniture de l’eau potable aux populations de Parakou : Le maire Souradjou Karimou en fait une priorité

1
PARTAGER

(100 000 000 de Francs Cfa pour réaliser des forages dans les trois arrondissements de la ville)
La situation d’approvisionnement des populations en eau potable dans la commune de Parakou a été le sujet principal soumis aux participants de la réunion de la municipalité du lundi 05 juin 2016. Etaient réunis autour du maire Karimou Souradjou, le représentant du directeur régional de la Société nationale des eaux du Bénin (Soneb),  les membres du cabinet, et les cadres techniques de la mairie.

La cité des Kobourous est confrontée à d’énormes difficultés liées au manque d’eau potable. Celle-ci est devenue une denrée rare à Parakou et la population à de la peineà s’offrir ce liquide vital. Pour faire efficacement face à cette situation, le maire Souradjou Karimou, l’autorité municipale, préoccupée par le bien-être de ses administrés a convié les uns et les autres à réfléchir sur la situation. C’est ce qui explique  l’ordre du jour de la réunion de la municipalité qui s’est penchée sur la question d’approvisionnement en eau par la population de Parakou.

Pour mieux résoudre un problème, il convient d’en connaître les causes. Une analyse diagnostique de la situation fut faite pour en ressortir les causes. Il se dégage une vétusté et une saturation des installations de la Soneb. En effet, réalisées depuis 1975 pour moins de 50 000 habitants, elles désertent aujourd’hui plus de 250 000. Face à cette réalité, la conduite principale dont la capacité est de 8 000 m3/jour se trouve impuissante pour couvrir les besoins de la ville estimés à 15 000 m3/jour; le déficit étant de 7 000 m3/jour. Il a été également noté que ce sont les interruptions intempestives du courant électrique qui creusent les écarts et que pour un système de distribution correcte et efficace dans la ville, il faut garantir l’électricité 24h/24.

Les solutions envisagées

Face aux difficultés actuelles que traverse la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee), et vu que le seul espoir de la Saône ne se limite qu’au projet Orhio qui ne peut être réalisé que dans trois ans minimum, la municipalité a pris des décisions.

Il s’agit de la mobilisation dans un bref délai d’une somme de cent millions (100 000 000) de Francs Cfa pour réaliser des forages dans les trois arrondissements de Parakou; l’accompagnement de la Soneb au travers des actions de lobbying auprès de l’Etat central et des institutions qui financent le projet Orhio; le renforcement du partenariat mairie/Soneb d’une part et mairie/Sbee d’autre part; la proposition à la session ordinaire du mois de juin, d’un collectif budgétaire pour la réalisation des ouvrages hydrauliques et la recherche de financements extérieurs.

Marx CODJO (Borgou-Alibori)

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Ce projet est une bonne chose vu son urgence(les délestage ne finiront pas avant 3ans), et son importance (sans l’eau, la vie est difficile et la Santé en prend un coup énorme).après restera la problématique de la qualité de l’eau a consommé

LAISSER UN COMMENTAIRE