Accueil Société

Formation du Point focal de l’Alliance Droit et santé au Bénin : Ceradis-Ong outille les journalistes sur les questions de SR et de PF

0
PARTAGER

Le Centre de réflexion et d’action pour le développement intégré et la sensibilisation (Ceradis-Ong), membre de de l'Alliance Droit et santé au Bénin a organisé vendredi, 14 juillet 2017, une formation à l’intention des journalistes de la presse écrite. Le présent atelier qui s’est déroulé au Centre Anouarite de Calavi a permis le renforcement des connaissances des hommes des médias sur les questions de la santé de reproduction (SR) et de la Planification Familiale (PF).

Outiller les journalistes pour qu'ils s'investissent davantage dans les questions de SR/PF afin de mieux informer les populations et influencer les décideurs pour une meilleure application des politiques et un meilleur respect des engagements. Tel est le but visé à travers le présent atelier de formation qui a connu la participation d’une vingtaine de journalistes. Dans son mot d’ouverture, le Directeur exécutif de Ceradis-Ong, Nourou Adjibadé a évoqué la nécessité pour les journalistes de s’intéresser aux questions de santé de reproduction et de planification en vue d’un véritable impact sur les populations. Ainsi, il a été question au cours de la formation de débattre des enjeux et défis de la santé de reproduction au Bénin, des fonctions reproductrice et sexuelle des organes génitaux, des IST, des avortements clandestins, les grossesses précoces, les mariages forcés, les mutilations génitales, les violences basées sur le genre, les violences conjugales. Les engagements pris par le Bénin en matière de Planification familiale notamment la disponibilité des produits contraceptifs étaient également au cœur de la formation. Dans sa communication, le sociologue de la sexualité humaine, Calixte Houedey a établi avec les participants le lien entre le développement et la population. Pour le consultant LoukmanTidjani, 10,2% des jeunes de 18 à 25 ans sont infectés par l’hépatite B et 274200 grossesses chez les adolescents ont été répertoriées en 2015 ainsi qu’au moins 73000 avortements clandestins. De plus, 44% des filles de moins de 14 ans victimes de Violences basées sur le genre. Autant de chiffres alarmant qui appelle les hommes des médias à s’intéresser aux questions de SR et de PF au Bénin. Les documents de politiques en Santé de reproduction ont été également décortiqués avec les participants à l’atelier. Il s’agit entre autres de la Convention sur l’élimination des formes de discriminations à l’égard des femmes ; de la convention sur le consentement au mariage, la Loi 2002 Portant code la famille, les lois Portant prévention et prise en charge du VIH SIDA, le Plan d’action national budgétisé pour le repositionnement de la PF.

Aziz BADAROU


Source : Matin Libre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here