Formation des pépiniéristes sur l’utilisation des fiches techniques de production : La...

Formation des pépiniéristes sur l’utilisation des fiches techniques de production : La Fao œuvre à la restauration des mangroves

0
PARTAGER

L’organisation des Nations-Unies pour l'alimentation et l'agriculture (Fao) a organisé, du 04 au 14 juillet 2016, un atelier de formation à l’intention des pépiniéristes sur l’utilisation des fiches techniques de production et de plantation des espèces de mangrove au Bénin. Des planteurs d’une dizaine de villages ont bénéficié de ladite formation.

Partie intégrante du projet TCP/BEN/3402 “Restauration des Ecosystèmes de Mangroves du site RAMSAR 1017’’ financé par la Fao, la formation vise à renforcer les connaissances des populations et les pépiniéristes sur les techniques de production et de plantation des deux espèces de palétuviers observées dans la zone d’intervention du projet : Rhizophora racemosa et Avicennia africana. Près de 300 planteurs venus des villages de Djègbadji, Hiyo et Djondji (Ouidah) ; Avlo et Nicouécondji (Grand Popo) ; Couffonou et Hountoun (Kpomassè) ; Togbin Daho (Abomey-Calavi) ; Kpètou (Comè) ; Séhou-Gbato(Bopa) ont été outillés par le consultant formateur principal, Dr Elie Padonou. En effet, les mangroves du site Ramsar 1017 (complexe Ouest avec une superficie de 47 500 ha)  au Sud-ouest du Bénin, sont sous plusieurs menaces principalement d’origine anthropique dont les plus sérieuses sont l’exploitation incontrôlée du bois pour la satisfaction des besoins en énergie domestique (cuisson, production de sel, fumage de poisson,…), l’érosion des berges des cours d’eau, l’urbanisation, etc. En dépit de nombreuses actions initiées tant par l’Etat que par les ONG pour aider les populations à faire face à ces menaces, ce site n’est toujours pas épargné. Pour répondre aux défis de restauration des mangroves de ce site, le gouvernement béninois avec l’appui de la FAO, a initié le Projet de Coopération Technique de Restauration des Ecosystèmes de Mangroves du site Ramsar 1017. Durant la formation, un accent particulier a été mis sur l’intérêt des mangroves, les menaces qui pèsent sur les mangroves et pourquoi il faut restaurer les mangroves. Il a été également abordé les techniques naturelles de restauration de reboisement de ces plants et ensuite l’installation des pépinières sans oublier la stratégie de production des plants vigoureux à partir des plants pépinières. Les démarches à suivre pour réaliser une bonne plantation de ces deux espèces étaient aussi au cœur de la formation. A la fin de la formation, les participants se sont sentis plus aguerris pour une meilleure plantation des espèces de mangroves.

Aziz BADAROU


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE