Filière de vente de véhicules d’occasion : les faux frais indexés

Filière de vente de véhicules d’occasion : les faux frais indexés

0
PARTAGER

Invité, dimanche 28 août 2016 sur l’émission " Ma part de vérité " de la télévision Golfe Tv, le président du Conseil des transitaires mandataires, Benoît Seydou fait l’amer constat de l’état actuel de la filière de vente de véhicules d’occasion et pointe un doigt accusateur sur les faux frais payés dans ce secteur.
Selon l’invité de Rachidi Odjo, la question des faux frais est l’émanation d’un agrément politique accordé à des partisans du régime défunt. Sans faire la langue de bois, Benoît Seydou a passé au peigne fin les différents faux frais qui ont hypothéqué l’avenir de la filière véhicules d’occasion. Il s’agit notamment de la redevance informatique qui s’élève à 5000 Cfa. Pour lui, aucune prestation n’est faite par rapport à la redevance informatique, puisque, avant même la prise de cet arrêté, dit-il, tout avait été déjà informatisé.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE