Festivités du 1er août 2016: Le plan de circulation dans la ville...

Festivités du 1er août 2016: Le plan de circulation dans la ville de Cotonou dévoilé aux usagers

0
PARTAGER

Dans le cadre des festivités devant marquer la célébration du 56e anniversaire de l’accession à la souveraineté du Bénin, le président du Comité de pilotage du défilé du 1er août, le colonel Blaise Adandédjan, a donné, mardi 26 juillet, un point de presse dans l’enceinte de l’Ecole nationale de police. C’était pour éclairer les usagers des voies publiques à Cotonou sur le plan de circulation qui sera en vigueur à partir du 28 juillet jusqu’à la fin desdites festivités.

Afin d’éviter aux usagers des voies menant à la place de l’Etoile rouge qui abrite les festivités de la célébration du 1er août prochain des désagréments, le Comité de pilotage du défilé que préside le colonel Blaise Adandédjan a donné, mardi 26 juillet, un point de presse. « Pour que ce défilé se déroule dans l’ordre et la discipline, il a été élaboré spécialement un plan de circulation dans la ville de Cotonou et ses périphéries qui devra être suivi rigoureusement», a déclaré le président du comité soutenu par ses collègues.
C’est à Louis Tokpanou, commissaire principal de police et directeur central de la Sécurité publique qu’il est revenu l’honneur de dévoiler les trois grandes possibilités qui leur sont offertes pour les exercices de cohésion et les festivités mêmes qui pourraient créer des désagréments aux usagers. Pour lui, les usagers de la route en provenance de Godomey pour le centre-ville ont la possibilité d’emprunter le contournement du stade de l’Amitié vers le Ceg Zogbo, pour prendre la déviation de Zézounmè. Ils peuvent également, poursuit-il, passer devant le stade de l’Amitié vers Zogbo pour Zézounmè. Ces usagers ont également la possibilité d’emprunter le carrefour Cica Toyota vers Cadjèhoun, ou encore le carrefour "La vie "-voie pavée église Ste Rita et enfin, passer aussi devant l’immeuble Gnimassou à Agontinkon vers la station-service Ste Rita.
En ce qui concerne les usagers venant de Fidjrossè, Vodjè et environs pour la 2e principale possibilité, ceux-ci peuvent, a indiqué le directeur de la Sécurité publique, emprunter les axes suivants : premièrement, axe passage supérieur Houéyiho-Cica Toyota-Agontinkon-station-service Ste Rita ; deuxièmement, axe passage supérieur Houéyiho-Vodjè-Eneam Gbégamey-Bourse du Travail-Ancienne radio-Ganhi et troisièmement passage supérieur Houéyiho-Mosquée Cadjèhoun-PTT Cadjèhoun-ministère de l’Agriculture-ministère des Affaires étrangères-Novotel.

Tous usagers sans exception

Enfin, troisième principale possibilité, les usagers en provenance du centre-ville vers diverses sorties disposent de plusieurs alternatives. Par exemple ceux qui viennent de Dantokpa ont la possibilité d’emprunter l’axe Tokpa-Lègba-Jéricho-Gbèdjromèdé-Station-service Ste Rita-pavés Ste Rita-Kouhounou. Ensuite les usagers en provenance de St Michel peuvent emprunter l’axe St Michel, passer par Scoa-Gbéto, déboucher sur Sikècodji et environs et prendre par la Marina, Wologuèdè, les pavés devant l’église Ste Rita et déboucher sur Kouhounou. Pour finir, ceux qui viennent de Ganhi, Port, Haie vive, Cadjèhoun et environs peuvent adopter l’itinéraire boulevard de la Marina-Novotel-ministère des Affaires étrangères, ministère de l’Agriculture- PTT Cadjèhoun-passage supérieur Houéyiho-Fidjrossè.
Pour finir, le chef d’escadron Lucien Bonou a indiqué que tous les usagers sans exception sont priés d’observer lesdites prescriptions en respectant les injonctions des Forces de sécurité qui seront positionnées aux différents points stratégiques pour empêcher l’accès à la place du défilé et les éventuelles perturbations. Et il a spécifié qu’«en ce qui concerne les éléments des Forces de défense et de sécurité qui ne sont pas impliquées dans l’exercice, ils doivent savoir qu’ils ne sont pas exemptés des présentes consignes. Qu’ils soient en tenue civile ou en uniforme, à pieds, à motos ou en voiture, il leur est demandé de faire honneur à la discipline militaire en ne forçant pas les passages, en créant des incidents inutiles comme ce fut le cas ultérieurement ». En tout état de cause, les contrevenants « seront purement et simplement déposés à leur commandant de force respectif pour la prise en charge appropriée », a fermement averti Lucien Bonou.?

Didier Pascal DOGUE

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE