Face aux risques terroristes et trafics illégaux de tous genres:L’aéroport de Cotonou...

Face aux risques terroristes et trafics illégaux de tous genres:L’aéroport de Cotonou bientôt ultra protégé

0
PARTAGER

Les Etats appartenant à notre espace sous régional vivent depuis quelques temps sous la psychose des attentats terroristes. En effet, le regain des activités des organisations terroristes dans le monde entier, et en Afrique noire tout particulièrement, montre clairement qu’aucun Etat ne constitue plus aujourd’hui un sanctuaire pour ses habitants. Les terroristes frappent tout et partout. Si au départ, les Etats occidentaux sont ceux qui sont constamment visés, de nos jours, les Etats africains constituent de plus en plus des cibles privilégiées. Et ceci pour plusieurs raisons.

D’abord, ces pays sont moins outillés en termes de technologie de contrôles efficaces aux frontières. Ensuite, du fait de la porosité de nos frontières et, enfin, en raison des foyers de tensions de plus en plus proches : Boko Haram au Nigéria et au Cameroun, Ansar Dine et les autres organisations terroristes du Maghreb islamique…

Face à ces inquiétudes grandissantes, nous apprenons de source crédible que les autorités béninoises viennent de prendre des mesures idoines pour mieux sécuriser aussi bien le pays que les citoyens en confiant désormais le contrôle et donc la sécurité de nos aéroports au leader mondial disposant d’un dispositif très performant. Ce dernier a déjà fait ses preuves en Afrique ou ailleurs.

Securiport, quand le Bénin recourt a la technicité et aux prouesses d’un géant mondial

Securiport est le leader mondial de son secteur d’activité, c’est-à-dire le contrôle de l’immigration et de la sécurité de l’aviation civile dans les aéroports. Également présent en Afrique et dans notre sous-région, il a déjà, en quelques années, permis d’intercepter une kyrielle de transferts d’argent suspects, et surtout des terroristes en pleine préparation de leurs crimes. C’est notamment le cas, il y a quelques jours d’Assane K., étudiant sénégalais en économie à l’Université de Sherbrooke (Québec), arrêté tout récemment à son atterrissage à l’aéroport de Dakar, grâce au dispositif ultra performant de Securiport. Terroriste ayant côtoyé des milieux pakistanais et afghans, il rentrait au Sénégal avec son complice Atoumane S. pour perpétrer une série d’attentas.

En gros, grâce à Securiport, le Benin réussira un pari, celui de la sécurité des vols et donc des citoyens.

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE