Exécution du projet FASCS 2016 : L’ONG Alinagnon dote de moyens les...

Exécution du projet FASCS 2016 : L’ONG Alinagnon dote de moyens les vecteurs du projet

1
PARTAGER

Depuis mardi dernier se tient à la maison de la société civile à Cotonou la formation sur la communication pour un changement de comportement. Cette formation, organisée sur deux jours par l’ONG Alinagnon, vise à renforcer les capacités des responsables des conducteurs,  des CPS/RBS et des associations de personnes handicapées pour l’élaboration d’un plan de communication pour le changement de comportement.  

Dans le cadre de la « Mobilisation des personnes handicapées de la ville de Cotonou pour leur protection sur la route », l’Ong Alinagnon organise à Cotonou, en partenariat avec l’Ambassade de France au Bénin et le centre national de sécurité routière(CNSR) une formation. L’objectif est de renforcer les capacités des responsables des conducteurs, des CPS/RBS et des associations de personnes handicapées pour l’élaboration d’un plan de communication pour le changement de comportement.

Au cours des deux jours de formation, les responsables des conducteurs, des CPS/RBS et des associations de personnes handicapées sont formés sur les éléments de la communication ; de l’IEC et les concepts de communication pour le développement.

A la fin de la formation, les participants seront capables de citer les différents éléments de communication, de définir de manière succincte  les différents éléments de la communication,  définir l’IEC et ressortir à la fois la nuance et la complémentarité qui existe entre les 3 mots , citer les différents concepts de communication, définir de façon succincte les différents concepts et énumérer les étapes du changement de comportement.

La formation a été assurée par Martial Crédo TOUGAN, Gestionnaire de Projets, spécialiste en Communication pour le Changement de Comportement.

Il faut noter qu’au Bénin, on enregistre chaque année plus de 600 cas de décès suite aux différents accidents de route. En 2013, par exemple plus de 12 mille personnes ont été des victimes des cas d’accident de route et près de7 00 morts ont été dénombrés.

G. L

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Flicitations c’est avec plaisir que je viens de lire votre message et que les conducteurs soient au service de changement de comportement avec en mme temps que la police et gendarmes font leur mtier dans l’art de rglement de code de la route les contraventions adresser au service des impts avec condamnation il y aura moins de morts sur les routes. Vive le nouveau dpart.

LAISSER UN COMMENTAIRE