Examen du Cep:Première journée dans la sérénité

Examen du Cep:Première journée dans la sérénité

0
PARTAGER

Les premières épreuves de l’examen du Certificat d’études primaires (Cep) ont été officiellement lancées hier lundi 6 juin sur l’étendue du territoire nationale. Dans l’ensemble, aucun dérapage particulier n’est à signaler. La première journée s’est déroulée dans la sérénité. C’est la commune d’Adjarra qui a accueilli le lancement officiel de l’examen.

22 186 candidats planchent dans l’Atacora-Donga

Les épreuves écrites de l’examen du Certificat d’études primaires (Cep) session de juin 2016 se déroulent depuis hier lundi 6 juin dans les départements de l’Atacora et de la Donga. 22 186 candidats, dont 9 583 filles et 12 603 garçons composent pour le compte de ces deux départements.
Il sonnait exactement 8 heures 30 mn lorsque les autorités départementales de l’Atacora et de la Donga et les cadres du ministère des enseignements maternel et primaire ont autorisé le démarrage des épreuves écrites de l’examen du Certificat d’études primaires (Cep) session de juin 2016. C’était à Tanguiéta à l’école urbaine centre de la localité. Ce centre devrait abriter le lancement officiel de cet examen sur le plan national. Mais, au dernier moment, il y a eu changement au profit de Adjarra dans le département de l’Ouémè où le ministre des Enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou était lui-même présent.

Les chiffres du Cep

Pour le compte de la circonscription scolaire de Tanguiéta, ils sont au total 1 298 candidats inscrits dont 548 filles et 750 garçons qui composent dans 6 centres d’examen. Par contre à Natitingou, le chef-lieu des deux départements, le maire N’da Antoine N’da a choisi l’Ecole primaire publique de Tchirimina pour encourager les candidats. Dans ce centre de Tchirimina nouvellement autorisé, 7 salles de classes abritent les 258 candidats inscrits dont 135 filles et 123 garçons. Les deux départements de l’Atacora et de la Donga, totalisent 22 186 candidats dont 9 583 filles et 12 603 garçons. Ces candidats sont repartis dans 84 centres de composition. Les statistiques des inscriptions donnent 13 506 candidats dont 5 937 pour l’Atacora et 8 680 pour la Donga. A Kérou, 1 214 candidats dont 647 filles et 567 garçons prennent part à cet examen contre 1 726 candidats à Kouandé dont 703 filles. Pehunco compte 1189 candidats, 587 filles et 602 garçons. Matéri présente 2286 candidats avec une participation de 951 filles contre 1 335 garçons. 1177 candidats dont 422 filles et 755 garçons sont inscrits à Cobly. A Boukombé, ils sont 1427 candidats à raison de 587 garçons. 758 candidats dont 339 filles et 419 garçons à Toucountouna. Dans le département de la Donga, 1 323 candidats sont inscrits à Ouaké. On y retrouve 606 filles et 717 garçons. La Commune de Djougou scindée en deux zones donne 2302 candidats pour la première et 2219 pour la seconde. Les inscrits à Copargo sont au nombre de 639 dont 199 filles et 440 garçons. A Bassila, 2197 candidats sont inscrits dont 923 filles et 1274 filles. Dans l’ensemble des centres de composition, aucun incident majeur n’a été signalé.

Hervé M. Yotto
(Br Atacora-Donga)

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE